Aller au contenu principal

« IL EST TOUJOURS TEMPS DE VENIR EN CHINE »

© R. Lemoine

AVIS D'EXPERT
Li Bei, représentante du CAFC(1) en Chine

« La concentration s’accentue en Chine. Les quinze premiers groupes laitiers réalisent 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 54 % des recettes du secteur. Leur rôle dans la production laitière devient ainsi de plus en plus important. Un phénomène favorisé par le gouvernement. Le treizième plan national 2015-2020 vise à reconstituer la filière avec une réforme structurelle de l’offre. La Chine peut produire plus et il le faut car l’enjeu social est important. Le pays rassemble 21 % de la population mondiale. Et avec la politique du deuxième enfant, nous comptons 16 millions de naissances par an.

Entre 2011 et 2015, la Chine a importé 700 000 vaches, qui devraient produire potentiellement 6 millions de tonnes de lait par an. Le premier semestre 2016 a vu se réaliser 16 projets de nouvelles fermes, dont 11 disposent de plus de 10 000 vaches chacune. Soit, en tout, 286 000 nouvelles têtes. Et les grands groupes commencent à pratiquer l’intégration. Cette dynamique s’accompagne de la mise en place de normes d’hygiène strictes pour donner confiance aux Chinois dans la fabrication locale. Il existe 66 normes relatives aux produits laitiers. Mais, malgré tout, le pays reste déficitaire de 10 millions de tonnes et la consommation évolue fortement. En 2016, les Chinois ont consommé 900 000 tonnes de yaourt à boire. Ce chiffre devrait atteindre 1,2 million de tonnes en 2017. En 2002, la Chine importait 20 000 tonnes de fromages ; en 2015, les importations de fromages ont culminé à 75 000 tonnes. N’étant pas compétitives sur le marché de la poudre, les usines chinoises de séchage vont être réorientées vers la fabrication de lait liquide pasteurisé, UHT, fermenté.

Au-delà de toutes ces considérations, le vrai défi pour la Chine, c’est de réussir la construction des deux routes de la soie du 21e siècle, terrestre et maritime « one belt, one road », qui devrait faciliter les échanges avec l’Europe, l’Asie centrale, l’Asie du Sud-Est, l’océan Indien, l’océan Pacifique sud et la Méditerranée. Ceci concerne 60 pays riverains, 4,4 milliards d’habitants soit 63 % de la population mondiale, le tout représentant un PIB de 21 milliards de dollars. » R. Lemoine.


(1) Comité agroalimentaire France Chine, qui aide à l’établissement de relations officielles entre les deux gouvernements dans le domaine de l’agroalimentaire, et en premier lieu dans celui des produits laitiers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Danone
Danone : qui veut la tête d’Emmanuel Faber ?

Un investisseur activiste a pris une participation dans le groupe Danone et demande le remplacement d’Emmanuel Faber à…

Biolait promet une alimentation 100% origine France de ses vaches

Depuis sa création en 1994, Biolait s’est engagé sur la collecte de lait, issu de vaches nourries à l’herbe bio en…

 © Agropur
Lactalis reprend les yaourts du canadien Agropur

La coopérative canadienne Agropur a annoncé le 17 décembre avoir conclu un accord avec Lactalis Canada inc. pour la…

 © LSDH
30 palettes de Lait du cœur expédiées par LSDH

Le groupe LSDH a lancé hier à Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret) l'opération Lait du cœur pour livrer gratuitement un…

Une unité de transformation des graines légumineuses a été montée dans une usine de Tromelin Nutrition dans le nord-Finistère. © Tromelin Nutrition
Protéines végétales : le GIE SVP veut changer la donne en Bretagne
Trois acteurs clés de la nutrition animale en Bretagne, Eureden, Tromelin et Valorex s’unissent pour faire émerger des filières…
 © Lactel
Lactel invite les Français chez ses éleveurs

L’an dernier, Lactel (groupe Lactalis) révélait sur ses packs de lait les visages et prénoms des éleveurs engagés dans…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio