Aller au contenu principal

Grippe aviaire : la DGCCRF autorise des dérogations sur l'étiquetage

La DGCCRF autorise des changements de recettes du fait de la raréfaction de certains œufs, graisses ou viandes issus de l’aviculture, affectée par la grippe aviaire. Voici les conditions et des exemples fournis à la presse par l’administration.

La liste des ingrédients d'une charcuterie de volaille pourrait changer du fait des tensions d'approvisionnement d'ingrédients causées par la grippe aviaire.
© Open Food Fact

Les tensions d’approvisionnement causés par la grippe aviaire excusent des changements de composition temporaires, dont le consommateur doit être averti. La DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) précise que chaque demande sera étudiée au cas par cas par les directions départementales. L’administration veillera aux points suivants :

  • dérogation temporaire, de 3 mois au maximum ;
  • introduction d’un ingrédient dans danger pour le consommateur (allergènes …) ;
  • difficultés avérées et importantes d’approvisionnement ;
  • respect des conditions minimales d’information des consommateurs, proportionnées aux changements de recette ;
  • en cas de dégradation substantielle la qualité de la denrée et/ou de la loyauté de l’information apportée au consommateur (« origine France », « élevage en plein air »…), une « information explicite, lisible et visible » sera apportée à l’étiquetage. Par exemple au cas où l’ovoproduit utilisé n’est plus issu de poules élevées en plein air mais en cage.
  • S’il est impossible de formuler une indication immédiate et explicite, l’étiquetage pourrait comporter une mention de type « DEROG ». Le service de presse de la DGCCRF donne un exemple : des « rillettes de canard » pour lesquelles une partie de la viande et/ou du gras de canard serait remplacée par la viande et/ou du gras de poulet, sous réserve cependant que le produit final contienne un minimum de 40 % de viandes de canard et 20 % de gras de canard.

Les tensions d’approvisionnement en huile de tournesol, consécutives à la guerre en Ukraine, ont donné lieu à près de 4 500 changements de recettes répertoriées par l’administration.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Mis à jour : Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
Combien l’Europe a perdu de bovins et de porcs en un an ?
La décapitalisation du cheptel bovin et la forte tension en production de porc liée à l’envolée de l’aliment et aux contraintes…
Un cas de grippe aviaire dans la zone IGP Volaille du Maine, la situation jugée alarmante
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans un élevage situé dans la zone de Loué. Les scientifiques alertent sur une situation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio