Aller au contenu principal

Produits laitiers
En quête de valeur, Laïta dynamise ses outils industriels

Le groupe industriel laitier coopératif Laïta vient de présenter sa nouvelle feuille de route pour les années à venir. L’amélioration du mix produit est une de ses priorités.

Avec un nouveau directeur général, le groupe Laïta se fixe une nouvelle feuille de route, dans un contexte laitier modifié. Fondé en 2009 par trois groupes coopératifs (Even, Eureden, Terrena) pour mutualiser leurs actifs industriels laitiers, Laïta a bénéficié d’un vent de croissance organique « de 20 % entre 2010-2011 et 2017 », aux dires de son ancien directeur général, Christian Griner, période qui a coïncidé avec le desserrement progressif de la production avant la suppression des quotas laitiers en Europe en 2015. Durant cette période, le groupe a investi dans ses sept usines 500 millions d’euros en une dizaine d’années. Puis sa collecte s’est stabilisée, elle se situe aujourd’hui à 1,5 milliard de litres de lait collecté dans 2 600 exploitations laitières (chiffres de 2021).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio