Aller au contenu principal

En beurre, des manques sont envisagés
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée

Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être insuffisantes pour satisfaire les utilisateurs de l'agroalimentaire, encore peu couverts sur le second semestre.

cotation Atla du beurre cube (€/t)
La cotation Atla du beurre cube (€/t) a dépassé un nouveau record histoique en semaine 22
© Les Marchés

Le pic saisonnier de la collecte de lait de vache est désormais derrière nous et le bilan est négatif puisque les volumes n’ont jamais renoué avec leur niveau de l’an dernier, malgré des prix du lait élevés. Les disponibilités vont donc aller en se tassant dans les mois qui viennent, dans un marché déjà tendu par le manque d’offre. La tenue de la demande donnera donc le ton pour les mois à venir. En poudre de lait, mai a été synonyme de détente des prix sur fond d’attentisme des acheteurs. Toutefois, sur la fin du mois et début juin, la fermeté a fait son retour, alors que la demande internationale repartait, notamment algérienne.

En beurre, des opérateurs peu couverts

En beurre, les prix sont longtemps restés stables à leur niveau élevé avant de bondir en semaine 22. Durant l’été, la situation pourrait rester peu évolutive, la demande saisonnière étant calme, mais une nouvelle flambée est possible à la rentrée. Quelques opérateurs ne sont pas couverts sur le troisième trimestre, beaucoup sur le quatrième, les demandes seront donc nettes tandis que les disponibilités seront très limitées. Et ce d’autant plus que l’importation ne pourra pas venir en renfort ; toute l’Europe est dans le même cas, ainsi que la Nouvelle-Zélande. Pour le consommateur, si la grande distribution répercute les hausses, une pénurie de plaquette de beurre n’est pas envisagée à ce stade, d'autant plus que la consommation devrait rester modérée à cause de l'inflation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Agricool rejoint Vif-Systems et dévoile les raisons de son échec
La start-up promouvant l’agriculture urbaine, en redressement judiciaire, est reprise par le réseau de fermes verticales VIF-…
Faute de repreneur, Matines ouvre un projet de cessation d’activités
La société Matines annonce, le 2 juin, s’engager dans un projet d’arrêt programmé de ses activités. A ce jour, seul le site…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
Avec l’arrêt de Matines, la filière œuf dans l’incertitude
Matines a annoncé jeudi l’arrêt programmé de ses activités, seul un site fait l’objet d’une procédure de reprise pour l’instant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio