Aller au contenu principal

Restauration d’entreprise
Elior France prévoit la suppression de 1888 postes

L'augmentation pérenne du télétravail en France affecte l'activité entreprise d'Elior. © Elior
L'augmentation pérenne du télétravail en France affecte l'activité entreprise d'Elior.
© Elior

Lors d’une réunion extraordinaire de son CSE, Elior France a annoncé mercredi un projet de plan de sauvegarde de l’emploi au sein de son activité de restauration collective en Entreprise. « Cette réorganisation prévoirait la suppression de 1888 postes, répartis sur 1260 lieux de restauration en entreprises opérés par Elior Entreprises et Arpège, sur l’ensemble du territoire », précise le groupe dans le communiqué. « Si la crise sanitaire et économique a des impacts importants mais conjoncturels dans les secteurs Enseignement et Santé, elle amplifie en revanche des mutations structurelles bien plus profondes dans les activités de la restauration collective en entreprises », justifie Elior France qui évoque « une augmentation pérenne du télétravail, estimée à plus de deux jours par semaine, contre moins d’un jour il y a un an ».

La crise amplifie des mutation structurelles

La société de restauration collective cite aussi « la réduction d’activité de nombreux clients, allant jusqu’à des fermetures de sites ». Si le groupe affirme avoir déjà engagé de profondes transformations pour proposer de solutions de restauration plus adaptées aux nouvelles attentes des clients et convives, une réorganisation doit être engagée. « Autant que possible un reclassement sera proposé aux collaborateurs concernés vers les autres activités du groupe en France », déclare Frédéric Galliath, DG de l’activité en entreprise au sein d’Elior France qui s'est contractée de 45%, comparé à l'an dernier, en raison de la crise sanitaire, selon un porte-parole du groupe.

A lire aussi notre dossier de la semaine : la restauration collective dans le flou

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

 © Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
La France possède les plus grandes surfaces de légumes secs bio dans le monde

Avec près de 131 070 hectares de surfaces de légumes secs cultivées en agriculture biologique en 2019, la France se hisse à la…

Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio