Aller au contenu principal

Oléoprotéagineux
Effritement des cours du colza

La hausse de l’euro face au dollar ainsi que la baisse des prix du canola canadien sur Winnipeg ont pesé sur ceux du colza sur Euronext.

Période du 15 au 22 octobre. Les cotations du colza sur Euronext et le marché physique français ont cédé du terrain d’une semaine sur l’autre. Le premier élément baissier est d’ordre macroéconomique. L’annonce d’un accord entre l’UE et les Britanniques sur le Brexit a été à l’origine de la hausse de l’euro face au dollar, pénalisant l’attractivité de la graine et de l’huile de colza européennes sur le marché international. Reste encore au parlement britannique de valider l’accord, ce qui n’est pas le cas pour le moment. Autre élément baissier : la baisse des prix du canola canadien sur Winnipeg. Les producteurs locaux ont pu avancer ces derniers jours dans leurs travaux de moisson, principal facteur de baisse des prix sur le marché à terme local. À titre illustratif, la récolte est faite à 58 % dans la province du Saskatchewan. Toutefois, l’an dernier à pareille époque, la moisson dans ce secteur était achevée à 80 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio