Aller au contenu principal

L’administration américaine étend ses taxes punitives aux confitures françaises
Donald Trump veut taxer les confitures, Lucien Georgelin résistera

Les confitures Lucien Georgelin étiquetées pour les Etats-Unis seraient touchées par 25% de taxe. © Lucien Georgelin
Les confitures Lucien Georgelin étiquetées pour les Etats-Unis seraient touchées par 25% de taxe.
© Lucien Georgelin

Dans le conflit qui oppose les Etats-Unis et l’Union européenne sur les aides publiques versées aux avionneurs, le président américain lance une nouvelle offensive en décidant de modifier la liste des produits touchés par les rétorsions douanières. Les confitures françaises et allemandes entreraient le 1er septembre dans la liste des produits soumis à la taxation punitive de 25% à leur entrée sur le marché américain. Responsable export de la marque d’épicerie haut de gamme Lucien Georgelin, Valentine Milluy ne baisse pas les bras. « Nous allons continuer de travailler en équipe avec notre importateur aux USA, avec qui nous avons construit un partenariat solide, affirme-t-elle. Et nous allons trouver des solutions ensemble pour continuer à vendre. Si les prix des confitures ne passaient plus, nous pourrions rebondir sur les céréales, les pâtes à tartiner ou les pâtés de la marque Lucien Georgelin ». Les Etats-Unis représentent la première destination des exportations en développement du fabricant français. Un container de pots de confiture, en moyenne, s’y rend tous les deux mois ; deux sont en attente pour le mois d’août. La vague déclenchée par Donald Trump viendra-t-elle vraiment submerger les confitures européennes labellisées pour les Etats-Unis ? Alors qu’Airbus dit s’être mis en conformité avec les règles de l'OMC, le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire considère que l’UE doit « se préparer à riposter fermement ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Préfecture de l'Aisne
L’usine Lu de napolitains sinistrée 

L’usine Mondelez de Jussy, dans l’Aisne, a été endommagée à 80% par un incendie survenu entre les jeudi 2 et vendredi 3…

 © L'Agriculteur normand/Thierry ...
La qualité du blé tendre et du blé dur se confirme

Un point sur la qualité des blé tendre et blé dur entrant dans les silos depuis le début de la moisson a été réalisé par…

La Poêlée Agate que d'aucy lance pour la fin d'année permet au restaurateur d'économiser de l'énergie et du produit. © DR
D’aucy incite à la variété et à moins de gaspillage
La marque maraîchère du groupe coopératif Eureden, engagée dans l'agriculture bio et durable, encourage la réduction du…
Les parts de cake sont à des prix de vente compris entre 2,50 € et 3,50  © DR
Petit Côté étend son offre de pâtisseries aux légumes
La start-up renforce son catalogue avec deux innovations pour accentuer sa présence en restauration et en grande distribution.
 © Nespresso
Nespresso lance des capsules bios pour les particuliers 

Après la commercialisation de capsules bio dans les circuits professionnels, Nespresso s’attaque au marché des…

Stéphane Lacourt, directeur général d’Antésite. © JM Blache
Antésite bio se répand dans tous les circuits
Le fabricant de boissons aromatisées isérois arrive dans les linéaires du bio des GMS et s’ouvre au marché des BRSA. L’entreprise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio