Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Agroalimentaire
« Des entreprises sont en très grande difficulté », selon l’Ania

Si nombre d’usines agroalimentaires sont passées aux 3x8 et au travail le week-end pour nourrir les Français confinés durant la crise liée au Covid-19, 70 % des industriels ont perdu du chiffre d’affaires et sont confrontés à des hausses de coûts, selon le dernier baromètre de l’Ania. Explications de sa directrice générale, Catherine Chapalain.

« Contrairement aux idées reçues, si l’agroalimentaire a mieux répondu à la crise du Covid-19 que d’autres secteurs, des entreprises du secteur sont en très grande difficulté et, pour elles, nous sommes maintenant dans la phase critique », explique Catherine Chapalain, directrice générale de l’Association nationale de l’alimentaire (Ania). Durant la période de confinement, avec la fermeture des écoles, des restaurants et des rayons traditionnels dans les grandes surfaces, les industries agroalimentaires (IAA) ont globalement perdu 22 % de chiffre d’affaires, selon le dernier baromètre * de l’Ania, issu des réponses de 600 entreprises de toutes tailles, tous secteurs et tous territoires, interrogées du 4 au 7 mai 2020 sur leurs difficultés et besoins à court et moyen terme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lancement d’une application sur le degré de transformation des aliments

La start-up Siga, qui a levé 1 M€ d’euros de fonds en mars 2019, annonce le lancement de son application qui note les…

Les transporteurs veulent intégrer un pied de facture Covid

Cinq organisations professionnelles de transporteurs (FNTR, OTRE, TLF et Unostra) ont réclamé hier au gouvernement dans…

Sial 2020
Comexposium « optimiste mais attentif » pour le Sial 2020

« Nous sommes optimistes mais aussi attentifs », confie Adeline Vancauwelaert, directrice du Sial Paris, aux…

Déconfinement : il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses, selon Nielsen

Il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses fin 2020 et début 2021, estime Nielsen. Une grande partie des…

Lancement du label Bio équitable en France

Après le développement du label Agri-…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio