Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Datura : « un fléau pour les cultures de printemps »

Denis Mousteau, directeur commercialisation collecte de Val de Gascogne.
© Val de Gascogne

Les Marchés Hebdo : Le datura, dont les graines sont toxiques, est-il en expansion dans le Sud ?

Denis Mousteau : Il progresse malheureusement. C’est un fléau pour les cultures de printemps, le tournesol principalement et le sarrasin. On peut en trouver dans les champs de maïs, parfois de soja. Malgré les techniques de lutte que sont les désherbants, les techniques mécaniques ou l’arrachage manuel. Même quand elles sont efficaces à 98 %, il en reste 2 % qui vont repolluer la parcelle et la culture de printemps suivante. En production biologique, sans désherbage chimique possible, l’arrachage est le plus efficace, mais c’est décourageant quand il y en a vraiment beaucoup. Il arrive que l’on doive retourner la parcelle. C’est un gros souci pour nos débouchés.

LMH : Comment de la farine de sarrasin peut-elle se trouver contaminée ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lancement du label Bio équitable en France

Après le développement du label Agri-…

La marque June veut secouer le rayon de l’ultrafrais bio
Spécialisé dans la fabrication de produits végétaux, June signe une gamme d’entremets bios avec deux premières références…
Fruits et légumes : la campagne du Synadis bio jugée dénigrante

L’Interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) se félicite dans un communiqué du caractère « dénigrant »…

Le règlement bio européen harmonise les règles au sein de l'UE, qui donnent droit à l'apposition de la feuille étoilée.  © DR
Le règlement bio européen prend du retard
La commission agricole du Parlement européen souhaite repousser d’un an l’entrée en vigueur du règlement européen sur la…
Bourgogne – Franche Comté supprime l’aide au maintien en bio

Le Conseil régional de Bourgogne - Franche-Comté, autorité de gestion des fonds agricoles européens, annonce la fermeture…

L'année 2019 a été « exceptionnelle » pour la marque Good Goût avec une progression de 37% en valeur à 25 millions d’euros. © DR
Comment H&H Group déploie Biostime et Good Goût en France
Le groupe hongkongais H&H, spécialisé dans la nutrition et le bien-être familial haut de gamme, fait discrètement avancer sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio