Aller au contenu principal

Crise de l’énergie : les filières alimentaires normandes s'alarment

Jean-Christophe Lagarde, président de l’Area Normandie et Sébastien Windsor, président de la chambre régionale d’Agriculture de Normandie dressent un tableau alarmant de la situation des entreprises agricoles et de l’alimentaire en Normandie suite à la flambée des prix de l'énergie. Ils appellent à des mesures d’urgence.

Sébastien Windsor, président de la chambre régionale d’agriculture de Normandie
Sébastien Windsor, président de la chambre régionale d’agriculture de Normandie

« Demain, des rayons vides si la production alimentaire n’est pas préservée ! », c’est la crainte de Jean-Christophe Lagarde, président de l’Area Normandie (Association régionale des Entreprises Alimentaires de Normandie) et de Sébastien Windsor, président de la chambre régionale d’Agriculture de Normandie qui signent un vibrant appel.

C’est l’envolée des prix de l’énergie qui est dans la ligne de mire des deux présidents. Ils expliquent : « les tarifs des contrats d’énergie s’envolent, avec un prix de l’énergie 20 fois plus élevé pour le gaz et 10 fois plus pour l’électricité qu’avant la crise énergétique », ce qui conduit à des distorsions de concurrence inacceptables entre entreprises selon les contrats. Les PME et ETI sont particulièrement sous pression. En conséquence :

  • Des problèmes de trésorerie à court terme
  • L’abandon de projet d’investissement à moyen terme
  • La remise en question de l’activité à long terme

Cette crise de l’énergie, après la guerre des prix menée par la grande distribution et la flambée des coûts de transport pourrait empêcher la France de garantir sa souveraineté alimentaire.

Que demandent Jean Christophe Lagarde et Sébastien Windsor ?

  • La priorisation de la filière agroalimentaire pour l’énergie, souhaitant que « les Chambres d’agriculture et les Areas soient consultées localement par les Préfectures pour repérer les exploitations agricoles et les entreprises agroalimentaires dépendantes de la continuité énergétique ».
  • Le plafonnement des prix du gaz et de l’électricité
  • Des changements pour l’aide aux entreprises « énergo-intensives » : assouplissement des conditions d’accès, augmentation de l’aide, prise en compte de toutes les énergies, selon des critères alignés sur le cadre européen pour éviter toute distorsion de concurrence, simplification et prolongation sur 2023.
  • La diminution des impôts de production pour encourager l’innovation et les investissements des entreprises dans leur transition écologique (et à laquelle la crise actuelle est très préjudiciable).

Qui est Jean-Christophe Lagarde?
A 63 ans, gérant de la Sepoa-Delgove et Président de la SEPOA (transformation de produits de la mer), il est élu président de l’Area Normandie depuis le 23 juin 2021. Sébastien Windsor, agriculteur à Vieux-Manoir, en Seine-Maritime, est aussi président de la chambre régionale d’Agriculture de Normandie et de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Pénurie oeufs : Pourquoi le manque d'ovoproduits ne va pas s’arranger
Les industriels de l’œuf avertissent le marché de l’aggravation du manque d’œufs, handicapant leur activité et la fourniture d’…
rayon vide pénurie
Pénurie alimentaire : quelles ruptures sur quels produits en octobre ?
Au mois d’octobre, le taux de ruptures en magasins a une nouvelle fois progressé pour atteindre 5,8% selon les dernières données…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio