Aller au contenu principal

Crevettes : l’Équateur devrait rester dominant

Le chiffre d’affaires des exportations de crevettes de l’Équateur a dépassé celui des bananes pour atteindre 3,2 milliards de $ en 2018. Selon la Global Aquaculture Alliance, la production de crevettes dans ce pays devrait atteindre un taux de croissance composé de 13 % par an sur la période 2013-2021, pour s’approcher des 700 000 t en 2021.

La production mondiale s’est stabilisée en 2019 (+1 %) après une année 2018 très tonique (+11 %), mais les estimations sont à une reprise de la croissance en 2020 et 2021 (+5 % chacun). L’année prochaine, ce sont prés de 5 millions de tonnes de crevettes qui pourraient donc être produites, contre 4,7 millions en 2018.

Les États-Unis restent les premiers importateurs, avec une demande dynamique, devant l’Europe dont les achats stagnent, talonnés par la Chine dont les importations pourraient reculer au rythme du développement de sa propre production.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

« On ne s’en sort plus ! » le cri d’alarme des PME et ETI face aux complexités d’Egalim

La Feef, Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France, qui rassemble PME et ETI appelle à un choc de simplification…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio