Aller au contenu principal

Mousline, sous pavillon français depuis un an : premier bilan

Philippe Fardel a racheté l’entreprise à Nestlé en octobre 2022 en s’associant avec le fonds d’investissement FnB Private Equity. Mousline veut désormais croître en continuant de privilégier l’approvisionnement français en pommes de terre.

Mousline veut désormais capitaliser sir son ancrage local.
Philippe Fardel a racheté l'entreprise avec FnB Private Equity en octobre 2022.
© K.BERTIN

Vendredi 20 octobre 2023, l’usine Mousline située à Rosières-en-Santerre dans la Somme, accueillait l’ouverture de la troisième semaine nationale de l’emploi agroalimentaire. L’occasion pour son président, Philippe Fardel d’organiser une visite guidée des lieux et de revenir sur le rachat des célèbres purées au géant suisse Nestlé.

Lire aussi : Agroalimentaire: à la recherche de la bonne recette pour recruter

90 dossiers reçus pour le rachat

A l’époque, Philippe Fardel est président de Nestlé waters marketing et distribution. Il a déjà derrière lui plus de 20 ans de carrière dans l’agroalimentaire, notamment chez Cofigeo. Il se souvient de la mise en vente des purées Mousline qui avait attiré de nombreux investisseurs potentiels. «Nestlé a reçu près de 90 dossiers de candidatures de rachat et une quarantaine de demandes d'informations », se rappelle-t-il. « Quatre dossiers ont été retenus dont celui d'un groupe américain, mais c’est finalement FnB Private Equity, fonds d’investissement spécialisé dans l’agroalimentaire qui a remporté la mise. » Après avoir longtemps hésité, Philippe Fardel s’associe avec FnB et devient le président de Mousline après la transaction début octobre 2022. « J’avais 60 ans, une longue expérience et le challenge était intéressant. »

Un ancrage local avec 130 agriculteurs partenaires

Un an plus tard, et après une dizaine de millions d’euros d’investissements dans l’outil de production, Mousline a trouvé son rythme de croisière. L’usine a reçu en un an 100 000 tonnes de pommes de terre, la plus grande partie provenant de près de 130 agriculteurs partenaires situés dans un rayon de 30 km autour de l’usine. Un ancrage local important pour l’image de la marque. « Pour la France, nous av 31 références produit et 33 pour l’export qui représente 25% de notre activité », précise Philippe Fardel. « Nous sommes surtout présents en Europe, avec la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne et le Portugal. » De nouvelles recettes sont en préparation dont une purée forestière aux champignons.

Mousline va également accroître sa capacité de production de flocons de pommes de terre, avec le projet de passer de 17 000 à 19 000 tonnes. L’entreprise veut continuer d’investir pour relancer la marque et la remettre dans l’esprit des consommateurs, au-delà de la chanson qui rythmait les publicités qui passaient à la télévision.

En chiffres

180 salariés

80 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022

130 agriculteurs français partenaires

500 tonnes de pommes de terre reçues chaque jour dans l’usine

Plus de 60 références

 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio