Aller au contenu principal

Chicago : ajustements de fin de mois

© Réussir

Les échanges ont été denses et la volatilité importante mercredi à Chicago, les acteurs du marché procédant à quelques prises de bénéfices après une hausse marquée. Les cours du soja restent suspendus à la météo en Amérique du Sud, que ce soit en Argentine où le temps reste sec, ou au Brésil où des pluies ralentissent les récoltes. Le blé est pour sa part monté mardi à son plus haut niveau depuis septembre, porté par les inquiétudes sur la qualité de la récolte d’hiver dans certaines régions touchées à la fois par un manque de pluies et par une vague de froid. Les prévisions n’anticipent toujours pas de précipitations dans les dix jours, la crainte de voir le blé sortir de sa période de dormance et être exposé au gel s’aiguise. Même s’il est encore un peu tôt, l’idée de voir certains producteurs de blé de force rouge d’hiver renoncer à leur récolte, perdre 35 % de ce qu’ils auraient pu gagner en recourant aux assurances et se préparer une nouvelle récolte comme le soja, dont le prix est plutôt bon actuellement, est tout à fait envisageable. Du côté du maïs, l’annonce par le ministère américain de l’Agriculture d’une nouvelle vente de 145 000 tonnes a permis de limiter les pertes. C’est la sixième fois en sept séances que l’USDA fait état d’une commande importante de maïs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
[Graph] Alimentation des volailles : nouvelle hausse tous azimuts
Les indice Itavi de novembre continuent de grimper.
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio