Aller au contenu principal

Des fermetures de sites sont envisagées
Cartel des jambons : la Cooperl clame son innocence

 © F. J.
© F. J.

« Le document qui nous condamne est un faux », lance Emmanuel Commault, directeur général de Cooperl Arc Atlantique, à l’occasion d’une conférence de presse le 20 octobre 2020. L’autorité de la concurrence avait prononcé une sanction de 35 millions d’euros à l’encontre de la coopérative porcine le 16 juillet dernier pour sa participation au cartel du jambon, des faits d'entente datant de la période entre juillet 2010 et juin 2012. La société, qui s’attend à une demande de règlement de l’amende d’ici ces prochains jours, a préparé un plan de restructuration qui sera finalisé d’ici quelques semaines. Celui-ci inclut une « fermeture de plusieurs usines, un gel des recrutements, des investissements et une diminution significative des salaires », précise Emmanuel Commault. La Cooperl avait porté plainte en 2018 contre Campofrio, qui avait demandé la clémence de l’autorité de la concurrence, pour usage de faux, dénonciation calomnieuse et escroquerie au jugement. La société a fait appel et s’apprête à saisir le premier Président de la cour d’appel de Paris en demandant un sursis de l’exécution. Selon la coopérative, sa condamnation repose sur de fausses notes issues du carnet de l’ancien directeur commercial d’Aoste, filiale de Campofrio. « C’est une question de survie du groupe en tant que coopérative », insiste Emmanuel Commault. « Il s’agit là d’un détournement d’une procédure de clémence. L’autorité de la concurrence a été instrumentalisée », défend Me Frédéric Bélot, avocat du cabinet Bélot Malan et associés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Interbev Bretagne
« Des entreprises des viandes sont bord du gouffre ! », alerte la Fedev

« Une partie des entreprises des viandes dépendantes de la restauration hors domicile sont en très grande difficulté…

 © DR
Le plan de continuation de Vallégrain est validé

Le tribunal de commerce de Chartres a adopté le 5 novembre dernier le plan de continuation présenté par le groupe…

 © DR
Le plan de relance des abattoirs contesté

« Les 130 millions d’euros du plan de modernisation des abattoirs prévu par le ministère de l’agriculture ne…

Alain Breteaudeau, nouveau président de la Fédération des marchés de bétail vif (FMBV). © FMBV
Nouveau président pour les Marchés de bétail vif

La Fédération des marchés de bétail vif (FMBV) tenait le 23 octobre dernier son assemblée générale à…

L'Efsa dresse toute une série de recommandations pour limiter le stress des bovins à l'abattoir. © JC Gutner
La formation du personnel en abattoir est primordiale, selon l’Efsa
L’Agence européenne de sécurité sanitaire édicte dans un avis les quarante risques pour le bien-être des bovins à l’abattoir,…
 © Pixabay
Un premier cas de grippe porcine H1N2 chez un humain au Canada

Un cas de grippe porcine a été détecté pour la première fois au Canada chez un humain, qui a contracté un rare sous-type…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio