Aller au contenu principal
Font Size

Aux Min de Perpignan et Montpellier les prix sous tension

Malgré les incertitudes liées aux fermetures des marchés de plein vent, les marchés de gros du sud de la France restent très actifs et les flux sous tension.

La demande de la distribution en produits d'origine France est beaucoup plus importante ces dernières semaines. © Yann Kerveno
La demande de la distribution en produits d'origine France est beaucoup plus importante ces dernières semaines.
© Yann Kerveno

L’annonce de la fermeture des marchés de plein vent a provoqué une tempête au marché de gros de Perpignan. « Il n’est pas normal que la grande distribution puisse continuer de travailler et que les commerçants de plein vent, qui représentent la moitié de notre activité, ne puissent pas le faire alors que l’on prend probablement moins de risques en plein air que dans un supermarché », s’indignait alors Alain Figuères, président de l’Association des producteurs du marché de gros de la ville. Depuis, le préfet a signé des autorisations pour qu’une cinquantaine de marchés alimentaires puissent se tenir dans le département. Mais la routine n’est pas pour autant revenue. « C’est de la folie, les prix flambent sur l’origine France », témoigne Loïc Bruté, acheteur au marché de gros des producteurs de Montpellier. « Avant Pâques, les courgettes origine France étaient à 3,90 € kilogramme au stade grossiste ! » relève-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

LSDH et Carrefour testent un emballage alternatif pour les salades fraîches

Démarrée il y a un an, le programme d’innovation initié par (Re)set et regroupant notamment Carrefour, le groupe LSDH et…


Signature au Salon de l’Agriculture 2020, en présence notamment de Bruno Mantovani, Directeur Qualité Sécurité Environnement du Groupe Pomona et Laurent Brault, Responsable du Développement de la Certification au sein de l’association. © Pomona
Pomona s’engage à développer la certification HVE

Le groupe Pomona (4,1 milliards d’euros de CA, 11 300 collaborateurs) a adhéré à l’association nationale pour le…

Cassegrain se renforce sur les légumes secs
Après avoir bénéficié d’une hausse de ses ventes, comme le reste du rayon des conserves pendant le confinement, la marque haut de…
70 000 euros d’amende pour une fraude sur des kiwis bios

Un producteur bio de kiwis a été condamné mardi à Privas à une amende de 70 000 euros pour avoir revendu plus de 400…

Vergers de Gascogne rejoint Demain la Terre

Les Vergers de Gascogne est la première entreprise de transformation à rejoindre l’organisation…

L’AOPn Tomates et Concombres de France appelle à consommer français

Après une mobilisation sans précédent pendant la période du confinement, les producteurs de tomates, concombres, poivrons…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio