Aller au contenu principal

Plan de redressement
Approvisionnement local : les Chambres d’agriculture participent à un test

Sébastien Windsor, président de l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture.
Sébastien Windsor, président de l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture.

Les chambres d'agriculture travaillent avec le ministre chargé des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, sur une expérimentation visant à favoriser les produits locaux en restauration collective, a annoncé le président de l'Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA), Sébastien Windsor le 3 juin, lors d’une visioconférence selon nos confrères d’Agrafil. Acté lors du Sia, ce test s'articule autour d' « un appel d'offres très massif dans un territoire ou deux ». Il a vocation à « servir d'exemple à l'échelle nationale », en favorisant les produits locaux alors que la réglementation européenne interdit d'inclure des critères de proximité dans les appels d'offre des collectivités. Lors de la présentation de son plan de redressement, l'APCA a appelé à « modifier les règles de la commande publique » pour « permettre d’y introduire des critères de proximité dans les approvisionnements ». L’APCA demande aussi d’étendre l’objectif de 50% d’approvisionnements de produits de qualité ou locaux dans la restauration collective publique au secteur privé. Autre souhait de l’APCA : déployer des projets agricoles et alimentaires territoriaux, assortis de partenariats entre producteurs, transformateurs et collectivités territoriales, spécifiant un cahier des charges précis, stipulant l’origine locale ou nationale des produits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

La part du bio a progressé de 10% dans les cantines suivies entre 2017 et 2020 (passant de 27% à 37%). © Pascal Xicluna / ...
Introduire plus de bio dans les cantines sans surcoût c’est possible

« Il est possible d’introduire plus de bio sans surcoût », voilà ce que retient Un plus bio des résultats 2020…

La ville de Nantes passerait de 9,6% de repas gaspillés par jour à 6,5% selon le modèle de prédiction.  © Ville de Nantes
L’intelligence artificielle contre le gaspillage en restauration scolaire

La Ville de Nantes a présenté lors du Salon de la Data 2020 une expérimentation en cours sur un outil numérique visant à…

De gauche à droite : Ghislain Lafont, président de l'Association nationale de la Table de Cana et Eric Dumont, président du groupe Pomona. © Pomona
Pomona renouvelle son partenariat avec La Table de Cana

Le groupe Pomona a renouvelé mi-décembre son engagement envers l’Association nationale de la Table de Cana en signant une…

 © agriculture.gouv.fr
Enquête sur l’application d’Egalim en restauration collective

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation réalise actuellement une étude sur la mise en œuvre des mesures de l’…

 © Popchef
Popchef lance un service de Click & Collect

La start-up Popchef, spécialiste des solutions digitales pour la restauration en entreprise, annonce le lancement d’un…

L’Inao promeut les produits sous signe de qualité auprès de la restauration collective

Dans le cadre de la loi Egalim, à compter du 1er janvier 2022, les repas en restauration publique devront…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio