Aller au contenu principal

Accord UE-Mexique : « c’est choquant, c’est de la provocation »

Les Marchés Hebdo : Comment la filière viande bovine a-t-elle réagi à l’annonce de la signature le 28 avril 2020 de l’accord de libre-échange entre le Mexique et l’Union européenne ?

Dominique Langlois : C’est honteux que le commissaire européen se réjouisse de la signature de cet accord qui prévoit l’arrivée de 20 000 tonnes de viande bovine mexicaine sur le marché européen par an, soit plus ou moins 2 000 tonnes en France. C’est choquant, c’est de la provocation. La filière essuie un nouveau coup dur alors que la période est déjà difficile. Au vu du contexte, il n’était pas urgent de conclure un tel accord, il y a certainement d’autres priorités pour les commissaires agricoles… Importer en France de la viande bovine issue des feedlots, où antibiotiques et farines animales sont utilisés, va à l’encontre du discours pour la souveraineté alimentaire et de la montée en gamme.

LMH : Où en sont les discussions du Mercosur et des accords avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande ?

D. L. : Aucune information ne filtre, nous sommes au courant lorsque ces accords sont signés. L’avancée de ces négociations devrait être transparente et quadrillée. Il faut que la viande bovine soit une exception pour ce type d’accord et classée en produits sensibles, car elle ne représente qu’une toute petite partie des accords, avec des conséquences dramatiques pour la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © F. J.
Cooperl « destabilisé » en 2020 après un bon exercice 2019

« L’exercice écoulé a été un bon cru pour Cooperl et ses adhérents », écrit Patrice Drillet, président du…

Siège social de Cooperl. © Cooperl
Après un « bon cru 2019 », Cooperl, face à une « année charnière »
Cooperl a connu sa meilleure performance des dix dernières années en 2019. Avec trois phénomènes majeurs – confinement, amende de…
Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © DR
Coalition contre l'exclusivité des dénominations animales
Des industriels et associations forment une coalition pour contester la réservation des dénominations carnées et laitières aux…
 © Pascal Xicluna / ...
L’étiquetage obligatoire de l’origine du lait est légal sous conditions

L’étiquetage obligatoire du pays de l’origine du lait et du lait comme ingrédient, imposé par la France et contesté par…

Les deux enseignes proposent d’exclure notamment du périmètre de l’accord plusieurs familles de fruits et légumes. © Carrefour
Centrale d’achat : les promesses de Carrefour et Tesco

A la suite de l’enquête qu’elle a ouverte concernant l’…

 © McDonald's
McDo opte pour du charolais pour sa gamme Royal

« Pour renforcer son engagement auprès de la filière bovine, lourdement impactée par les conséquences du Covid …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio