Aller au contenu principal

Fruits
Abricots : des prix en hausse de 45 %

© Philippe Gautier-FLD (photo d'archive)

En juin 2021, les cours des abricots se sont inscrits en hausse de 45 % par rapport à leur moyenne quinquennale, ils étaient néanmoins seulement 12 % au-dessus de leur niveau de l’an dernier, selon Agreste. 

En cause, la très forte baisse de la production, à cause des gelées tardives. Ainsi, selon les dernières estimations d’Agreste, au 1er juillet, seule une demie récolte est prévue par rapport à la moyenne 2016/2020. 56 000 tonnes sont attendues (-35 % sur un an, -54 % sur la moyenne 2016/2020). C’est la production la plus faible de ces 46 dernières années. “Les variétés les plus tardives comme le Bergeron, essentiellement localisées en Vallée du Rhône, sont les plus touchées” rapporte Agreste. Néanmoins en Languedoc Roussillon les prévisions ont été revues à la hausse, le Roussillon a été davantage épargné. Dans le Gard, la production a donné des résultats positifs sur certains vergers.  

A noter que les importations en provenance d’Espagne reculaient en début de campagne, notre voisin ayant aussi été touché par les gelées tardives. 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio