Aller au contenu principal

93 % des Français connaissent le Nutri-score

Santé Publique France a mené plusieurs enquêtes sur la perception du Nutri-Score depuis son lancement officiel, en 2016. En trois ans, sa notoriété a fortement augmenté puisqu’elle est passée de 58 % à 93 %. « Les campagnes de communication et le déploiement du logo Nutri-Score sur les emballages en rayon et en ligne sur les sites marchands ont fortement contribué à cette hausse », explique Santé Publique France. D’une quarantaine en 2018, le nombre d’entreprises engagées dans la démarche dépasse aujourd’hui 500. 18 % des sondés indiquent spontanément utiliser le Nutri-Score pour évaluer la qualité nutritionnelle des produits, contre 1 % en avril 2018. Près de 93 % d’entre eux estiment que le logo est utile. En septembre, 57 % des sondés connaissant le Nutri-Score déclarent avoir modifié une ou plusieurs habitudes d’achat, comme : changer de marque pour un même produit (39 %, +16 points par rapport à mai 2019), choisir un produit avec un meilleur score au sein d’un même rayon (36 %, +12 points), limiter l’achat de produits avec de moins bons scores (34 %, +11 points), changer durablement certaines habitudes alimentaires (35 %, +10 points). « Ces nouveaux résultats confirment que la population française s’approprie de plus en plus le logo et soutient cette mesure. L’évolution positive des indicateurs confirme que le Nutri‑Score joue un rôle dans les habitudes d’achat des Français » résume Anne-Juliette Serry, responsable de l’unité Alimentation et Activités physiques à Santé publique France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio