Aller au contenu principal

3ème usine pour les chips Altho Brets

Le fabricant de chips breton a annoncé 100 millions d’euros pour une nouvelle usine à Pontivy dans le Morbihan. Elle pourra produire près de 15 000 tonnes par an. Elle sera opérationnelle fin 2025.

Avec sa nouvelle usine, Altho Brets espère concurrencer les chips importées qui représentent 40% de la consommation en France.

Altho Brets, fabricant de chips bretonnes l’a annoncé début décembre : pour faire face à la croissance du marché de la chips en France, la PME va investir 100 millions d’euros pour la construction d’une nouvelle usine à Pontivy. L’ambition pour Altho Brets  est de proposer une alternance locale et en circuits courts pour faire concurrence aux chips importées (notamment de Belgique) qui représentent 40% de la consommation en France.

Le nouveau site permettra de fabriquer 15 000 tonnes de chips par an, en plus des 40 000 fabriquées par l’entreprise historique de Saint-Gérand-Croixanvec et du Pouzin, en Ardèche. Ce site sera entièrement automatisé et permettra, selon Laurent Cavard, son PDG, de recruter une quarantaine de personnes et de trouver de nouveaux partenariats agricoles pour l’approvisionnement en pommes de terre.

Lire aussi : Pommes de terre industrie : l'industrie française devrait doubler d’ici sept ans

Altho Brets affiche également de hautes ambitions environnementales. Alors qu’un kilo de pommes de terres nécessite 3 litres d’eau, la fabrication à Pontivy en nécessitera un peu plus de 2. Le nouveau site devrait être opérationnel fin 2025.   

Lire aussi : 42 millions d’euros d’investissements pour Euralis

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

emballage alternatives végétales
La contre-attaque des alternatives végétales françaises

Si la filière viande s’est réjouie du décret interdisant steak et merguez végétaux, les entreprises françaises des…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio