Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie OAD

OAD

Joël Facy, agriculteur à Mignerette, Loiret. "Cerc'OAD m’a amené à avancer mes dates de premier traitement à fin juin début juillet, au lieu du 14 juillet précédemment."
Cercosporiose sur betterave : « Avec Cerc’OAD, je maîtrise mieux le risque et j’économise parfois un fongicide »
Producteur à Mignerette (Loiret), Joël Facy expose les atouts de l'utilisation d'un OAD pour raisonner la…
Les attaques précoces de cercosporiose ont un impact élevé sur le rendement racine et la richesse en sucre.
Maladie betterave : des outils pour être réactif contre la cercosporiose
Pour intervenir au plus tôt en cas d’attaque de cercosporiose, redoutable maladie de la betterave, la filière…
Frédéric Lemasson, agriculteur à Ventouse (Charente)« Généralement, l’irrigation du blé se résume à un ou deux tours d’eau, l’un en avril et l’autre en mai. »
« Avec une bonne irrigation, je gagne au minimum 15 q/ha en blé »
Agriculteur à Ventouse (Charente), Frédéric Lemasson irrigue une partie de son blé tendre avec l'aide de…
Sur blé tendre, l'épiaison est la période de sensibilité maximale au manque d'eau.
Irrigation : adapter ses cultures et le rythme des apports d’eau aux restrictions
Sur les exploitations avec irrigation, une disponibilité restreinte en eau peut contraindre les agriculteurs…
Romain Val, directeur de la  valorisation chez Arvalis"Nous nous ouvrons à d’autres canaux qu'Arvalis pour la distribution de nos outils d'aide à la décision. Nous voulons que le plus grand nombre d’agriculteurs aient accès à ces outils numériques."
Arvalis : « Nous adaptons notre stratégie sur les OAD pour les diffuser plus largement auprès des agriculteurs » (Romain Val)
Arvalis veut se recentrer sur l’acquisition de connaissance utile à l’élaboration d’OAD, et en déléguer la…
Le risque mildiou est mesuré par l'OAD Mileos qui permet de positionner au mieux les traitements.
Pomme de terre et mildiou : craintes pour l’avenir de l’OAD Mileos
Arvalis veut céder son outil Mileos à des tiers. Les utilisateurs se posent des questions sur la facilité d'…
Varmaïs permet de tout savoir d'une variété et de la comparer à d'autres hybrides dans une zone géographique donnée.
Bien choisir : avec Varmaïs, passez les variétés de maïs à la loupe
L’outil Varmaïs lancé par Arvalis regroupe en un seul site toutes les données variétales issues des réseaux…
Pour connaître les besoins azotés du blé, des mesures sur feuilles doivent être pratiquées régulièrement pour piloter la fertilisation avec l'outil Appi'N.
Fertilisation azotée : le pilotage intégral sur blé fait ses classes
Avec les outils Appi’N et CHN-conduite, le pilotage intégral de la fertilisation azotée sur blé doit encore…
Aurélie Hallain, agricultrice à Berchères-les-Pierres (28)."Le recours à Appi’N a généré peu de différence de rendement par rapport à mes propres pratiques."
« Avec Appi’N, j’ai la garantie d’apporter de l’azote au moment opportun pour la plante »
Aurélie Hallain, agricultrice à Berchères-les-Pierres en Eure-et-Loir, produit des blés sous contrat à haute…
Elie Manceaux, agriculteur à Alland'huy-et-Sausseuil (Ardennes)"La méthode du bilan et les reliquats de sortie d’hiver ne me satisfont pas car il y a beaucoup de facteurs d’incertitude et des résultats aléatoires."
Fertilisation azotée : « L’utilisation d’Appi’N se traduit par un décalage des dates d’apports »
Elie Manceaux, agriculteur à Alland’huy-et-Sausseuil dans les Ardennes, teste le pilotage de la fertilisation…
« Dans le contexte actuel de baisse de rendement, suite aux années de sécheresse, la pince N-Tester est une aubaine pour nous », explique Vincent Barbeau. © V. Barbeau
Fertilisation : « La pince N-tester sur orge brassicole m'apporte gain de rendement et optimisation du taux de protéines »
Vincent Barbeau, agriculteur à Chevannes-Changy dans la Nièvre, utilise la pince N-tester depuis plus de 15…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver…
« Pour que la dose préconisée par l’OAD soit fiable, un délai de 15 jours et 15 mm de pluie sont nécessaires entre le dernier apport d’azote effectué à la parcelle et l’utilisation de l’outil de pilotage », explique Jean-Michel Protain. © J.-M. Protain
Fertilisation azotée : « Grâce au pilotage sur orges brassicoles, je me rassure tout en valorisant les apports organiques »
Jean-Michel Protain, agriculteur à Isse dans la Marne, recourt au pilotage de la fertilisation azotée sur…
L'outil Farmstar a été utilisé pour le pilotage des apports azotés sur 380 000 hectares de blé en 2020. © Amazone
Pilotage de l’azote : l’outil Farmstar se renouvelle pour 2021
Mis au point par Airbus avec le concours des instituts technique Arvalis et Terres Inovia, l’outil d’aide à…
La nouvelle variété de pois Karacter (à gauche) montre une moindre sensibilité à l'aphanomyces que la référence Kayanne. © Terres Inovia
Maladie du pois : un début de solution contre l’aphanomyces
Sur pois de printemps, l’aphanomyces est une maladie du sol qui donne du fil à retordre aux pathologistes et…
© V. Marmuse / CAIA
Fertilisation des céréales : de nouvelles méthodes pour piloter l’apport d’azote en temps réel
Les chercheurs de l’Inra et d’Arvalis ont mis au point une méthode de calcul des besoins en azote du blé qui…
Le label Comifer garantit la conformité des outils de calcul de dose prévisionnelle d’azote au regard de la méthode du bilan. © C. Baudart
Fertilisation : le label Comifer, sésame officiel pour les logiciels de plan de fumure
Fini les tracasseries lors des contrôles : les doses préconisées par les outils d’aide au calcul des doses d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures