Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Nouvelle-Aquitaine

Nouvelle-Aquitaine

Emmanuel Turpeau s'est installé en 2007. Son élevage allie génétique de très haut niveau et autonomie alimentaire.  © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] "La passion de la Charolaise et le chemin vers le bio"
Emmanuel Turpeau a travaillé pour le herd-book charolais avant de s’installer. Il met désormais en…
Thierry Lanusse. « J’achète les taureaux chez des sélectionneurs depuis 15 ans. J’ai trouvé une régularité dans les produits. Mais, je ne prends pas le top du top, trop cher. » © B. Griffoul
Du Bœuf de Chalosse avec un système assez herbager
Dans les Landes, Thierry Lanusse engraisse des vaches très lourdes adaptées pour la filière label rouge mais…
La cage mesure 3 m sur 3 m et 2 m de haut. Elle pèse environ 600 kg et a coûté 2800 € HT pour 40 heures de fabrication. « Le montage de la cage a été pensé pour avoir un compromis entre solidité, sécurité et légèreté », explique Fabien Vialle. Elle rentre dans le cadre de la législation routière et peut être transportée sur route (moins de 3 m 50 de large).   © E. Durand
Une cage de contention pour bovins mobile et multifonctions
Gaël Magnaval, éleveur de limousines en Corrèze, à proximité de Chamberet, a imaginé une cage mobile pour…
signature veau sous la mere Limousin promotion
L’association Le veau sous la mère rejoint Limousin Promotion
L’association Le veau sous la mère a choisi de se rapprocher de l’organisme de gestion Limousin Promotion. L’…
Le bâtiment mesure 48 m x 19 m. Il est équipé de deux cellules de 120 m3 chacune pouvant stocker 150 tMS au total, d'un automate de ventilation avec variateurs de fréquence et d'une griffe. Des bottes de foin et paille (50 tMS) y sont également stockées. Les panneaux photovoltaïques plein sud couvrent 650 m2 de toit.  © S. Bourgeois
Un séchoir à fourrages pour un élevage bio de 50 charolaises
Benoît Jaunet, éleveur en bio dans les Deux-Sèvres, dispose depuis quatre ans d’un séchoir de fourrages. Un…
Le salon Aquitanima à nouveau victime du Covid-19
A quelques jours de l’édition 2021, le Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine n’aura finalement pas…
taureau de race Bazadaise Aquitanima
Aquitanima : des concours à huis clos retransmis sur le web
Les 21 et 22 mai 2021, dans le cadre du salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, Aquitanima annonce des…
À l'image de cette formation organisée en Saône-et-Loire à l'initiative de Sarah Besombes, BenoÎt Souvignet et son père dressent d'abord deux ou trois animaux, tout en expliquant leur façon de procéder puis, les participants mettent en application ce qui vient de leur être expliqué.  © S. Besombes
Vingt ans de recul pour la méthode Souvignet de dressage des bovins
Éleveur dans le Cantal, Benoît Souvignet est régulièrement sollicité avec son père Michel pour réaliser des…
Dans la stabulation du Gaec Souvignet
Chez les Souvignet, quand on rentre dans une case, un lot de « pots de colle » vient au contact en cherchant…
Le bâtiment est localisé sur une ancienne prairie jouxtant le siège administratif de Celmar. Il améliore les conditions de travail des salariés et va dans le sens d’une meilleure prise en compte du bien-être animal.  © F. d'Alteroche
Celmar met en service un nouveau centre d’allotement
Spécialisée dans la limousine, la coopérative Celmar vient de mettre en service un nouveau centre d’…
ferme des 1200 taurillons
Nouvelle étape pour la "ferme des 1200 taurillons"
Enième rebondissement, la justice a donné son feu vert, le 29 décembre 2020, au projet d’un atelier d’…
Paul Dussau conserve une bonne partie des génisses qu’il fait naître. Elles vont lui permettre d’homogénéiser davantage son cheptel et de gagner en poids carcasse pour ses réformes dans la mesure où les Bazadaises ne sont au maximum de leur format que vers 6 ou 7 ans.  © F. d'Alteroche
Des Bazadaises bio bien valorisées
Suite à son installation, Paul Dussau a substitué les palmipèdes gras par un cheptel bazadais naisseur…
Ici un couvert d'été (sorgho colza radis trèfle vesce) pâturé par un lot de génisses sur une exploitation du Tarn et Garonne.  © B. Griffoul
Des dérobées derrière des céréales destinées à être pâturées
Le pâturage de dérobées sur parcelles d’autrui offre un intérêt tant sur le plan agronomique que zootechnique…
agroforesterie intraparcellaire
L’agroforesterie intra-parcellaire : un levier pour des système herbagers plus robustes
L’arbre intra-parcellaire a un réel potentiel pour accroître la robustesse des exploitations face aux aléas…
© Lycée agricole Les Vaseix
Un certificat de spécialisation Bovins Viande en Haute-Vienne
Pour la rentrée en cours, deux établissements de Haute-Vienne (le CFA agricole de la Haute-Vienne et le…
logo ELVEA Béarn -Pays Basque - Landes
ELVEA64 et AB40 deviennent ELVEA Béarn-Pays Basque-Landes
ELVEA Béarn-Pays Basque-Landes rassemble désormais 750 éleveurs, ce qui en fait la quatrième organisation de…
veaux sous la mère
[Covid-19] Le veau sous la mère tire le bilan de la crise
Les veaux sous la mère qui étaient prêts à partir ont finalement pu globalement être mis en marché pendant la…
Le repère de sortie des paddocks avec la méthode Herby est de préserver l’intégrité de la gaine des graminées, organe de stockage des glucides nécessaires au redémarrage. © Caveb
Six ans d’études sur la méthode Herby de pâturage tournant dynamique
La méthode Herby — marque déposée — repose sur la physiologie des graminées. De 2014 à 2020, 22 conseillers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande