Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Nouvelle-Aquitaine

Nouvelle-Aquitaine

Paul Dussau conserve une bonne partie des génisses qu’il fait naître. Elles vont lui permettre d’homogénéiser davantage son cheptel et de gagner en poids carcasse pour ses réformes dans la mesure où les Bazadaises ne sont au maximum de leur format que vers 6 ou 7 ans.  © F. d'Alteroche
Des Bazadaises bio bien valorisées
Suite à son installation, Paul Dussau a substitué les palmipèdes gras par un cheptel bazadais naisseur…
Ici un couvert d'été (sorgho colza radis trèfle vesce) pâturé par un lot de génisses sur une exploitation du Tarn et Garonne.  © B. Griffoul
Des dérobées derrière des céréales destinées à être pâturées
Le pâturage de dérobées sur parcelles d’autrui offre un intérêt tant sur le plan agronomique que zootechnique…
agroforesterie intraparcellaire
L’agroforesterie intra-parcellaire : un levier pour des système herbagers plus robustes
L’arbre intra-parcellaire a un réel potentiel pour accroître la robustesse des exploitations face aux aléas…
 © Lycée agricole Les Vaseix
Un certificat de spécialisation Bovins Viande en Haute-Vienne
Pour la rentrée en cours, deux établissements de Haute-Vienne (le CFA agricole de la Haute-Vienne et le…
logo ELVEA Béarn -Pays Basque - Landes
ELVEA64 et AB40 deviennent ELVEA Béarn-Pays Basque-Landes
ELVEA Béarn-Pays Basque-Landes rassemble désormais 750 éleveurs, ce qui en fait la quatrième organisation de…
veaux sous la mère
[Covid-19] Le veau sous la mère tire le bilan de la crise
Les veaux sous la mère qui étaient prêts à partir ont finalement pu globalement être mis en marché pendant la…
Le repère de sortie des paddocks avec la méthode Herby est de préserver l’intégrité de la gaine des graminées, organe de stockage des glucides nécessaires au redémarrage. © Caveb
Six ans d’études sur la méthode Herby de pâturage tournant dynamique
La méthode Herby — marque déposée — repose sur la physiologie des graminées. De 2014 à 2020, 22 conseillers…
 © C.Delisle
Départ en retraite plus tardif en production végétale en Nouvelle-Aquitaine
Globalisé à l’ensemble du territoire français, le renouvellement des générations va être l’une des…
-1- A Epannes dans le sud des Deux-Sèvres, Jean Pierre Caillé a mis au point il y a une dizaine d’années cette nacelle qu’il positionne -sur le même principe qu’une palette- à l’extrémité de son télescopique ou éventuellement d’un chargeur. Elle est d’abord utilisée pour les interventions à l’arrière des animaux (inséminations, diagnostics de gestation, traitement en pour-on…) en permettant d’être à bonne hauteur tout en s’approchant ... © Jean-Pierre Caillé
[Astuce] Une nacelle pour faciliter l’accès aux animaux
À Épannes dans les Deux-Sèvres, Jean-Pierre Caillé utilise une nacelle positionnée à l’extrémité de son…
Yves Lagorsse est parti d’une idée de son épouse pour imaginer et construire ce parc mobile associant râtelier et cornadis et destiné à bloquer des bovins et intervenir plus aisément sur des lots à l’herbe. Construit il y a une vingtaine d’années avec deux voisins à partir de matériaux de récupération, l’outil est toujours utilisé aujourd’hui. Avec 10,5 mètres de long, « il n’est pas aux normes actuelles pour aller sur la route ». Lorsqu’il ... © E. Durand
Un parc mobile pour intervenir en pâtures
Yves Lagorsse, éleveur en Corrèze (19), utilise un parc mobile depuis plus de vingt ans. Il est très pratique…
Vignette
Le salon Aquitanima, nouvelle victime du Covid 19
La prochaîne édition d’Aquitanima n’aura pas lieu dans sa formule habituelle. Une alternative est à l’étude.
Mathieu Fromaget. "Les Charolaises passent l’hiver au foin de prairies naturelles et une autre source de stock est recherchée pour sécuriser le système." © S. Bourgeois
« Le sorgho ne convient pas dans notre système »
Avec 30 hectares de prairies naturelles et le reste de la SAU en cultures de vente, le sorgho est semé trop…
Le microbull a été adapté, en lien avec un constructeur, dans le but de curer plus rapidement les cases des veaux de lait. Avec 65 vêlages par an, une place limitée pour les cases dans l’étable et le poids des ans, Yves Lagorsse n’a pas hésité à investir 12 500 euros. « Le microbull n’est pas tellement plus large qu’une brouette », souligne Yves Lagorsse. Il mesure 75 cm de large pour 2 m de long. L’éleveur a demandé à installer « des ... © E. Durand
Un microbull pour curer les cases à veaux
Pour curer les cases de ses veaux de lait élevés sous la mère, Yves Lagorsse a opté pour un microbull pour…
fonctionnement du bélier hydraulique
Un bélier hydraulique pour remplir les abreuvoirs
Pour approvisionner en eau plusieurs parcelles, Pascal Gouze et Hervé Chambragne ont opté pour un bélier…
Annick et Rémi Gayout "Une bête non autonome n'est pas une bonne bête."  © B. Griffoul
Valoriser au maximum le pâturage
L’EARL et bientôt le Gaec Gayout en Dordogne a mis au centre de son système, qui se veut simple, la…
 © Pixabay
Tuberculose bovine : les populations de blaireaux suivies au cas par cas
L’Anses a publié le 1er octobre 2019 un avis faisant le point sur les mesures de lutte contre la tuberculose…
Vignette
Veaux de lait sous la mère : « La filière s’est reposée sur ses lauriers pendant des années »
Michaël Sarcou, chef de marché veaux de lait sous la mère à la Capel en Corrèze, souligne que le veau de lait…
Vignette
La Limousine se donne en spectacle à Péri’Meuh
Organisé à côté du centre-ville historique de Périgueux, en Dordogne, le dernier national Limousin a mêlé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande