Aller au contenu principal

Biochar : l’or noir de la start-up française NetZero, soutenue par Elon Musk

Une start-up française figure parmi les 15 lauréats du concours XPrize Carbon Removal fondé par Elon Musk en 2021. Quatre choses à savoir sur cette jeune pousse prometteuse.

biochar
La start-up propose de déployer à grande échelle le biochar, produit solide semblable à de la poudre de charbon de bois, fabriqué à partir de résidus agricoles.
© NetZero

Parmi plus de 1100 candidatures, le concours XPrize Carbon Removal, fondé en 2021 par Elon Musk, vient de retenir la start-up française NetZero dans ses 15 lauréats. Avec à la clé un million de dollars pour soutenir la start-up fondée par Alex Reinaud (ancien directeur-associé senior au Boston Consulting Group), Aimé Njiakin (entrepreneur agroindustriel au Cameroun), le Pr Jean Jouzel (climatologue) et Olivier Reinaud. Les fondations Musk et XPrize visent à travers de concours à identifier et soutenir les solutions innovantes en mesure de retirer à grande échelle du carbone de l’atmosphère et le séquestrer pendant plus de 100 ans.


Que propose NetZero ?

La start-up propose de déployer à grande échelle le biochar. Solution climatique validée par le Giec depuis 2018, le biochar est un produit solide, semblable à de la poudre de charbon de bois, fabriqué à partir de résidus agricoles (des coques de grains de café par exemple) dont on extrait le carbone par pyrolyse. « Ce procédé permet de stabiliser pour des centaines d’années le carbone initialement capté par les plantes dans l’atmosphère lors de la photosynthèse » souligne la start-up.

NetZero a construit une première usine dans la ville de Nkongsamba au Cameroun et prévoit d’en installer au moins 50 dans le pays d’ici à 2030.
 

A quoi sert le biochar ?

Selon la start-up : le biochar présente, au-delà de la séquestration du carbone, deux intérêts :

  • « Lorsqu’il est mélangé à la couche superficielle des terres agricoles, il améliore durablement la rétention de l’eau et de nutriments dans les sols, et donc les rendements des cultures, en particulier en zone tropicale 
  • Le procédé de production du biochar permet de cogénérer de l’électricité renouvelable ».

Quelles sont les ambitions de NetZero ?

Au-delà du Cameroun, NetZero a pour ambition d’étendre très rapidement son activité à d’autres pays en Afrique tropicale, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est. Avec pour objectif global de séquestrer annuellement 1 million de tonnes de CO2 par an avant 2030. Une nouvelle usine devrait prochainement ouvrir au Brésil, indique Alex Reinaud.
 

Quel est le modèle économique de la start-up ?

Le modèle économique de NetZero repose sur la vente de crédits-carbone de haute qualité sur le marché.

 

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
Publicité