Aller au contenu principal

Biochar : l’or noir de la start-up française NetZero, soutenue par Elon Musk

Une start-up française figure parmi les 15 lauréats du concours XPrize Carbon Removal fondé par Elon Musk en 2021. Quatre choses à savoir sur cette jeune pousse prometteuse.

biochar
La start-up propose de déployer à grande échelle le biochar, produit solide semblable à de la poudre de charbon de bois, fabriqué à partir de résidus agricoles.
© NetZero

Parmi plus de 1100 candidatures, le concours XPrize Carbon Removal, fondé en 2021 par Elon Musk, vient de retenir la start-up française NetZero dans ses 15 lauréats. Avec à la clé un million de dollars pour soutenir la start-up fondée par Alex Reinaud (ancien directeur-associé senior au Boston Consulting Group), Aimé Njiakin (entrepreneur agroindustriel au Cameroun), le Pr Jean Jouzel (climatologue) et Olivier Reinaud. Les fondations Musk et XPrize visent à travers de concours à identifier et soutenir les solutions innovantes en mesure de retirer à grande échelle du carbone de l’atmosphère et le séquestrer pendant plus de 100 ans.


Que propose NetZero ?

La start-up propose de déployer à grande échelle le biochar. Solution climatique validée par le Giec depuis 2018, le biochar est un produit solide, semblable à de la poudre de charbon de bois, fabriqué à partir de résidus agricoles (des coques de grains de café par exemple) dont on extrait le carbone par pyrolyse. « Ce procédé permet de stabiliser pour des centaines d’années le carbone initialement capté par les plantes dans l’atmosphère lors de la photosynthèse » souligne la start-up.

NetZero a construit une première usine dans la ville de Nkongsamba au Cameroun et prévoit d’en installer au moins 50 dans le pays d’ici à 2030.
 

A quoi sert le biochar ?

Selon la start-up : le biochar présente, au-delà de la séquestration du carbone, deux intérêts :

  • « Lorsqu’il est mélangé à la couche superficielle des terres agricoles, il améliore durablement la rétention de l’eau et de nutriments dans les sols, et donc les rendements des cultures, en particulier en zone tropicale 
  • Le procédé de production du biochar permet de cogénérer de l’électricité renouvelable ».

Quelles sont les ambitions de NetZero ?

Au-delà du Cameroun, NetZero a pour ambition d’étendre très rapidement son activité à d’autres pays en Afrique tropicale, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est. Avec pour objectif global de séquestrer annuellement 1 million de tonnes de CO2 par an avant 2030. Une nouvelle usine devrait prochainement ouvrir au Brésil, indique Alex Reinaud.
 

Quel est le modèle économique de la start-up ?

Le modèle économique de NetZero repose sur la vente de crédits-carbone de haute qualité sur le marché.

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité