Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

À la recherche du biochar idoine

Les biochars, ou charbons à usages agricoles, sont annoncés comme une petite révolution agronomique. Si les dernières recherches démontrent leur intérêt potentiel, elles pointent aussi quelques dangers.

Rétention de l’eau et des nutriments et restitution en période de sécheresse, stimulation de l’activité biologique, amélioration de la structure du sol… En théorie, le biochar renferme de nombreuses vertus agronomiques. Mais dans la pratique, les interactions entre ces charbons et le sol sont beaucoup plus complexes que prévu. « Déjà, parce qu’il n’existe pas seulement un type biochar mais une multitude, aux propriétés littéralement différentes selon le mode d’élaboration », explique Vincent Xavier, directeur technique de VT Green, une société spécialisée dans la valorisation de la biomasse. En effet, une étude(1) du centre de recherches Rittmo, menée sur huit biochars distincts, montre des comportements agronomiques hétéroclites. À dix tonnes par hectare, par exemple, sept d’entre eux n’ont que peu d’impact sur la structure du sol. Mais le charbon issu du fumier de porc la dégrade.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Filets antigrêle, les bonnes questions avant l’installation
Depuis juillet 2018, les filets antigrêle sont autorisés pour les AOC. Tour d’horizon des solutions disponibles et des questions…
Vignette
Changer de paradigme en agronomie
Les premières rencontres internationales de l’agriculture du vivant ont eu lieu en février. L’occasion de faire le point sur une…
Vignette
Pas de décrochage pour les variétés résistantes
L’exceptionnelle pression mildiou de la campagne 2018 a été un test grandeur nature pour vérifier la résistance des variétés…
Vignette
Mildiou, réagir vite et bien
Dans le contexte de pression parasitaire exceptionnelle connu l’an dernier, les retours d’expériences fournissent une base…
Vignette
La confusion sexuelle se fera bientôt sans diffuseurs
La société M2i attend l’homologation d’une solution pulvérisable pour lutter contre Eudémis par confusion sexuelle pour cette…
Vignette
Un test simple pour optimiser la pulvérisation
La chambre d’agriculture de la Gironde propose une méthode simple, rapide et peu coûteuse pour vérifier le bon réglage du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole