Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Charcuterie

Charcuterie

La viande de mâle entier est adaptée aux produits de charcuterie pauvre en gras, de type jambon cuit découenné et dégraissé, mais peu aux jambons secs avec un long procédé de séchage.
Le porc mâle entier ne fait pas l’unanimité chez les transformateurs
Plus maigre et moins épaisse en gras, la viande issue de mâle entier est bien adaptée aux produits cuits mais…
La Fict milite pour la modification du Nutri-Score
Les Marches
Alors que la modification de l'algorithme du Nutri-Score est dans les tuyaux, la Fict souhaite y apporter…
Après sa victoire contre Yuka, la Fict veut continuer à progresser
Les Marches
Victorieuse de son combat contre Yuka, la Fict veut poursuivre la réduction des additifs dans ses produits et…
Dans le cochon, tout est bon !
Les Marches
Cet adage populaire bien connu correspond en quelque sorte également à la morale qui s’évince du jugement…
Nitrites : Le Fict obient gain de cause contre Yuka
Les Marches
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka,…
Pour Herta, leader français du jambon avec 25% de part de marché, la gamme Engagé et Bon qui regroupe les principales promesses sur le jambon répond aussi à une volonté de simplification de l’offre de jambon.   © Herta
Herta lance une nouvelle filière « Engagé et Bon »
À l’occasion de la semaine de l’agriculture Française, Herta a présenté la nouvelle filière « Engagé et Bon…
Nitrites dans la charcuterie : entre principe de précaution et enjeu marketing
Les Marches
Les industriels de la charcuterie doivent répondre à la fois à une demande croissante de naturalité tout en s…
Des députés veulent interdire les sels nitrités dans la charcuterie
Les Marches
« Un an après le lancement d’une pétition conjointe qui compte près de 320 000 signatures », Foodwatch, Yuka…
Fleury Michon lance Filière française d’éleveurs engagés
Les Marches
Cinq ans après son lancement, la filière J’aime de Fleury Michon devient « filière française d’éleveurs…
Cartel des jambons : la Cooperl clame son innocence
Les Marches
« Le document qui nous condamne est un faux », lance Emmanuel Commault, directeur général de Cooperl Arc…
L'Autorité de la concurrence accuse les entreprises de l'aval de s'être concertées entre 2010 et 2013 sur les hausses de prix des produits charcutiers pratiqués auprès de la GMS. © D. Poilvet
Le cartel des jambons sanctionné à hauteur de 93 M€
L’Autorité de la concurrence a annoncé avoir mis au jour des ententes dans le secteur de la charcuterie entre…
Vers un enrichissement du label Le Porc Français
Les Marches
Le cahier des charges du label de charcuterie Le Porc Français s’apprête à être enrichi avec des critères…
La grande distribution veut capter la valeur ajoutée des produits traiteurs consommés hors domicile en développant notamment des espaces de restauration.
En 2019, le recul de la consommation de porc se poursuit
L’érosion des volumes d’achats des ménages s’est poursuivie en 2019 en faveur des produits élaborés. L’…
Le logo Le porc français présent sur 30 % des produits
C’est ce qu’a indiqué Didier Delzescaux, directeur d’Inaporc, lors d’une journée organisée par l’Ifip le 3 …
Hénaff veut se fournir à 100% en local d'ici 2030. © Henaff
Hénaff vise 100 % d’approvisionnement sous signe de qualité d’ici 2030
L’entreprise Jean Hénaff a annoncé vouloir s’approvisionner à 100 % en viande sous signe de qualité d’ici…
La consommation de viande porc encore en berne en 2018
Les achats des ménages de porc frais et de charcuterie ont baissé de nouveau l’an passé. La place des…
Forte baisse des achats des ménages en porc frais et charcuterie
En France, les achats de porc frais sont particulièrement touchés. La part de ménages acheteurs diminue tout…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)