Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Forte baisse des achats des ménages en porc frais et charcuterie

En France, les achats de porc frais sont particulièrement touchés. La part de ménages acheteurs diminue tout comme leur fréquence d’achat. La charcuterie subit elle aussi un recul depuis 2015.

En 2016, 83 % des ménages français ont acheté du porc frais.
© V. Legendre

Depuis 2015, les achats de porc frais des ménages ont subi des baisses particulièrement importantes en volume : -5 % entre 2014 et 2015, puis -3 % entre 2015 et 2016. La situation est également compliquée pour la charcuterie. Depuis 2012, la progression annuelle de la catégorie s’était progressivement amoindrie, avant deux années de recul en 2015 et 2016. Au cumul des trois premiers trimestres de 2017, les baisses des achats de porc frais et de charcuterie se sont encore accrues : -5 % pour le porc frais et -2 % pour la charcuterie par rapport à 2016. Le porc frais est touché par l’érosion du pourcentage de ménages acheteurs, année après année. En 2016, un peu plus de 83 % des ménages français en ont acheté, contre près de 85 % en 2012. Le taux de pénétration est particulièrement faible chez les jeunes et les célibataires. Dans le même temps, le niveau moyen d’achat, correspondant aux quantités qu’un ménage acheteur se procure sur l’année, recule également.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Une mini-machine à lait déplaçable

Baby Care est une mini-machine à lait déplaçable dont la particularité est de pouvoir se brancher au circuit d’eau qui…

Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre d'agriculture de Bretagne. "Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais comme un atout. " © Chambre d'agriculture de ...
« Transformer la contrainte biosécurité en une opportunité »
La chambre d’agriculture de Bretagne organise une journée destinée aux éleveurs et aux techniciens sur la santé des porcs et…
Vignette
Jean-Baptiste Belloeil a conçu un bloc naissage pour faciliter le travail
Éleveur multiplicateur femelles Nucléus à Lanfains, dans les Côtes d’Armor, Jean-Baptiste Belloeil a construit un bloc naissage…
Vignette
Les Allemands réfléchissent à la porcherie du futur

L’avenir de l’élevage passe aujourd’hui sous les fourches Caudines des consommateurs : plus d’espace et de liberté pour…

L'éleveur scanne une carte NFC préalablement affectée à un médicament. © M. Marcon
Smartpharm, la pharmacie informatisée
L’Ifip a codéveloppé et testé un outil de numérisation des saisies des traitements vétérinaires qui permet le suivi sanitaire de…
Vignette
"Les achats de proximité couvrent 64 % des besoins protéiques de mon élevage de porcs"
Laurent Ferchal achète la quasi-totalité de ses besoins en céréales à des agriculteurs voisins. Des coproduits locaux constituent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)