Aller au contenu principal

Orages de grêle : Marc Fesneau se donne deux semaines pour évaluer les dégâts sur l’agriculture

Après des orages particulièrement destructeurs pour les productions agricoles, le ministre de l’Agriculture lance une mission flash pour évaluer rapidement les dégâts.

Marc Fesneau réunion orages grêle dégats sur l'agriculture
Marc Fesneau en réunion ce jour avec la préfecture de Maine-et-Loire suite aux chutes de grêle ayant touché de nombreux agriculteurs.
© Compte twitter Emmanuel Capus

Alors que de violents orages frappent depuis plusieurs jours de nombreuses régions agricoles françaises, le ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire Marc Fesneau annonce la mise en œuvre d’une « mission flash » pour faciliter les premières estimations des dégâts agricoles. Composée de trois membres du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER), cette mission doit se dérouler durant « une durée de deux semaines » « au plus près des acteurs de l’agriculture, en lien avec les assureurs ».

Elle rendra au ministre une première estimation documentée de l’ampleur des dégâts de ces épisodes de grêle. « Elle proposera le cas échéant des éléments pratiques pour mieux adapter les outils actuels et futurs aux besoins des agriculteurs, face à ces phénomènes climatiques intenses », indique le ministre dans un communiqué.
 

Lourdes pertes sur les productions viticoles, arboricoles, maraichères et les grandes cultures

Depuis la fin du mois de mai, de violentes intempéries ont frappé la France, comme encore ces derniers jours dans le Centre-Val-de-Loire et le Sud-Ouest, rappelle le ministère de l’Agriculture. De nombreuses régions françaises ont déjà été frappées par des orages de grêle, notamment les 20 et 21 mai, les 3 et 4 juin puis de nouveau dans les nuits du 20 et 21 juin.

« La région Centre-Val-de-Loire et le Sud-Ouest ont été particulièrement touchés, essuyant localement de lourdes pertes pour les productions viticoles, arboricoles, maraichères et les grandes cultures », souligne le ministère de l’Agriculture.

Nos agriculteurs sont en première ligne face au changement climatique

« Nos agriculteurs sont en première ligne face aux effets du changement climatique. En tant que ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, mon message est très clair : nous sommes à leurs côtés et le serons toujours », déclare Marc Fesneau dans le communiqué. « Avec cette mission, nous allons évaluer précisément les dégâts dans des délais très courts. Cela nous permettra aussi de dégager des leviers d’adaptation à court et moyen termes pour être encore plus résilients. Il en va du travail de nos agriculteurs et de notre souveraineté alimentaire » poursuit-il.

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
Elise Lucet Cash Investigation Pac
Cash Investigation : comment Elise Lucet discrédite les aides de la Pac
« Agriculture : où sont passés les milliards de l’Europe ? ». Tel est le titre du prochain numéro de l’émission Cash…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité