Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Volaille : poursuite de la hausse du coût de l’aliment

© Pascalle Douarin

En décembre 2019, le coût de l’aliment calculé par l’Itavi continue sa progression amorcée en novembre, pour la plupart des volailles de chair. En cause, les cours mensuels des cotations des céréales à paille et des tourteaux, lissés sur trois mois, qui affichent une progression : + 3,6 % pour le blé, +3,0 % pour l’orge, +1,4 % pour le tourteau de soja et une forte progression de 5,6 % pour le tourtereau de colza. De quoi compenser le repli du cours du maïs (- 0,5 %) et de la pulpe de betterave (-3,7 %).

Ainsi l’indice aliment s’inscrit en hausse pour le poulet standard (+1,2 %), le poulet Label (+1,3 %), la dinde (+2,0 %), le canard à rôtir (+1,6 %), la pintade (+1,4 %), le lapin (+0,3 %) et la poule pondeuse (+1,4 %). Seul le canard gras reste stable en raison du recul du cours du maïs selon l’institut technique de l’aviculture (Itavi).

Des évolutions qui laissent néanmoins les indices entre 3,8 % et 14,2 % sous leur niveau de décembre 2018.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © CNPO
Œufs : une conjoncture inédite liée au coronavirus

Calibré : l’ambiance demeurait mitigée sur le marché des œufs calibrés. Pour les uns, les commandes…

En vingt ans, la consommation a été divisée par deux . © D. C.
Le lapin à la conquête des marchés émergents
La baisse de la consommation de viande de lapin a entraîné un repli de la production sur le long terme. Afin de stabiliser l’…
Evolution de la production de dinde en Europe
La France a réduit sa production de dindes en 2019
L’Hexagone, troisième producteur européen de dindes, a vu sa consommation poursuivre une tendance baissière, conduisant à un…
Œufs : commerce européen à plusieurs vitesses

Plusieurs tendances restaient de rigueur en France en fin de semaine dernière pour l’œuf de cage calibré, selon les…

Volaille : la France leader du poulet biologique

Avec 3,5 millions de poulets bios, l’hexagone est le premier producteur de poulet de chair bio en Europe, suivi de l’…

 © Big Dutchman
Poules de réforme : une semaine très perturbée

Le marché de la poule de réforme n’a pas été épargné par les mesures drastiques de lutte contre la propagation du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio