Aller au contenu principal

Volaille : le Brésil devrait conquérir davantage le marché de l’export en 2022

© Vyashini Chokupermal

Avec la propagation de l’influenza aviaire en Europe et en Asie, les exportations brésiliennes de volaille devraient peser encore plus lourd dans les échanges mondiaux. L’an dernier, les exportations brésiliennes de volaille ont atteint des sommets. A 4,6 millions de tonnes, elles ont progressé de 9% en volume, pour un montant de 7,66 milliards de dollars soit une revalorisation de 25,7 % sur un an rapporte l’association brésilienne de protéine animale (ABPA). La diversification des débouchés notamment avec la hausse des envois vers le Japon et les Philippines, a permis de compenser la baisse des envois vers la Chine (-5 % à 640 000 tonnes). Malgré tout, l’Empire du milieu reste la première destination des exportations de volaille du Brésil et devrait conserver cette position. Les expéditions vers l'Union Européenne ont grimpé de 13,2% à 193 200 tonnes, tandis que les exportations vers l'Afrique ont bondi de 19,2 % pour atteindre 662 300 tonnes. 

Renforcer son positionnement en Arabie Saoudite 

Les pays du Moyen-Orient ont également absorbé d’importants volumes (1,33 million de tonnes) l'an dernier. L'Arabie saoudite est le quatrième client du Brésil pour le poulet. Le pays en a importé 353 500 tonnes en 2021. Les volumes ont toutefois chuté de 24,4 % par rapport à l'année précédente, notamment grâce aux efforts du pays pour réduire sa dépendance aux importations et dynamiser sa production locale. Le Brésil est le plus grand fournisseur de viande halal au monde, se positionnant aussi bien sur le marché du poulet que sur celui du bœuf. La semaine dernière, le transformateur brésilien de poulet et de porc BRF a signé un accord de joint-venture avec l'Arabie saoudite pour produire et vendre des produits de volaille frais, congelés et transformés dans le pays. Un accord qui consolide son positionnement de marque dans la région. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Six acteurs de la bio s'associent pour créer une usine de floconnage 100% bio
Les coopératives Cocebi, Biocer, Probiolor, les entreprises Favrichon, Cereco et le distributeur Biocoop se sont associés pour…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio