Aller au contenu principal

Viande bovine
Vion s’installe en Belgique en acquérant Adriaens

 © Vion
© Vion

Le géant néerlandais de la viande Vion a annoncé hier son accord d’acquisition de l’abatteur belge Adriaens, situé dans la partie flamande de la Belgique, à Zottegem. Cette entreprise appartient à la famille Verbist à travers la holding Anlofia qui a fait faillite en début d’année 2020 d’après la presse belge (dont L’Echo). C’est la première acquisition de Vion en Belgique, qui a deux abattoirs de bovins aux Pays-Bas voisins. Le groupe entend avec cette acquisition renforcer ses liens avec les éleveurs et ses clients belges. Il souligne que la Belgique est réputée pour la race bovine Bleu Blanc Belge. Il a dernièrement collaboré intensivement avec Adriaens selon son communiqué. Vion réalise 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires dans la viande bovine qu’il produit aux Pays-Bas et en Allemagne. Aux termes de l’accord d’acquisition, le Néerlandais reprendrait les 126 salariés d’Adriaens. L’abattoir a une capacité d’abattage de plus de 2000 bovins par semaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Emballage boeuf
Intermarché lance un nouvel emballage responsable pour ses viandes

Avec l’aide de leur partenaire ASV Packaging, Agromousquetaires, Intermarché et Netto annoncent le lancement d’un…

Face à un protocole renforcé, la mairie de Lyon a décidé de proposer dès ce lundi un menu unique sans viande. © Cheick Saidou / ...
Le menu sans viande de Lyon suscite la polémique (mis à jour avec la réaction des bouchers)

A compter d’aujourd’hui, la ville de Lyon met en place « un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat…

 © P. Le Douarin
Eleveurs de porcs et de poules pondeuses bretons alertent sur les négociations commerciales

« Les éleveurs et leurs familles ne pourront accepter d’être la variable d’ajustement de ces négociations, pris en…

Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif. © Vivadour
Vivadour conforte ses filières volailles, œufs bios et viande bovine

Dans le point économique sur Vivadour présenté publiquement par les dirigeants de la coopérative le 2 février, les…

Le dossier de l'abattoir de porcs de Tradival de Lapalisse a été validé © Polat Kebapci
Le gouvernement valide les premiers projets de modernisation des abattoirs

Dans le cadre de France Relance, le gouvernement a validé les deux premiers dossiers de modernisation des abattoirs afin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio