Aller au contenu principal

Hippophagie
Viande de cheval : consommation et production en chute libre

La France consomme des chevaux qu’elle produit peu, mais produit davantage d’animaux destinés à l’exportation.  © Reussir
© Reussir

Les abattages d’équidés ont reculé de 15 % entre 2019 et 2020, selon le bilan annuel de la filière cheval dressé par l’IFCE avec l’appui de FranceAgriMer. Au plus bas depuis 10 ans, ils représentent moins de 6 840 têtes en 2020, soit trois fois moins qu’en 2013. La consommation continue aussi de perdre du terrain. Seuls 8,1 % des ménages se disent acheteurs de viande chevaline, contre 11,8 % en 2016. A 6004 tonnes équivalent carcasse (téc), la consommation par bilan en 2020 s’établissait 21,3 % sous son niveau de 2019 (qui avait déjà affiché une baisse de 15,3 % par rapport à 2018). Faute de consommation, les importations françaises continuent de reculer, à 7 061 téc l’an dernier, elles se situaient 21,72 % sous leur niveau d’un an plus tôt. La Belgique, l’Uruguay, le Canada et l’Argentine sont nos premiers fournisseurs, et voient leurs envois reculer. En revanche la Roumanie a su développer ses ventes. Nos exportations plongent aussi (-19,18 %, à 2 802 téc), à relier avec la baisse des abattages. Elles sont surtout destinées à l’Italie. La demande italienne est restée dynamique malgré la pandémie, bien au contraire, les achats des ménages pour leur consommation à domicile étaient bien orientés. Les ventes en vif vers le Japon ont au contraire beaucoup souffert de l‘épidémie (-81 %).          

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le « pass sanitaire » obligatoire en restauration pour début août
Emmanuel Macron a annoncé le 12 juillet, lors de son allocution, la retenue du « pass sanitaire » obligatoire pour les cafés et…
Décès d'Hubert Garaud, ancien président de Terrena
Terrena annonce le décès d'Hubert Garaud, président du groupe coopératif de 2005 à 2018.
Quelques Légions d’honneur dans le secteur agricole et alimentaire
Le Journal officiel de la République française du 14 juillet 2021 contient quelques nominations sous le titre du ministère de l'…
Lancement d'un plan abattoir en trois volets
Le ministère de l'Agriculture annonce le lancement d'un plan abattoirs en trois volets : renforcer les contrôles, accompagner et…
Agneau : les prix restent baissiers malgré l’approche de l’aïd el Kebir
L'Aid El Kebir aura lieu aux alentours du 19 juillet prochain. Le marché de l'agneau français ne se montre pas frénétique pour le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio