Aller au contenu principal
Font Size

Commerce extérieur
Viande bovine : les importations en chute libre

Face au retrait de la consommation, conséquence de la fermeture de la RHD, les importations françaises de viande bovine se sont écroulées en mars et en avril. Les abattages, pour leur part, repartent à la hausse depuis le déconfinement.

La consommation de viande bovine calculée par bilan a reculé de 12 % sur un an en mars et de 13 % en avril, selon Agreste. Si la production française a baissé sur ces deux mois (respectivement de 3,3 % et 4,6 % par rapport à 2019), ce repli de la consommation a surtout concerné les viandes importées. Déjà en retrait sur les deux premiers mois de l’année (-3,8 %/2019), les importations françaises de viande bovine ont en effet chuté en mars (-33,8 %) et sont même tombées en avril à 14 619 tonnes équivalent carcasse (téc). C’est près de deux fois moins qu’en avril 2019 !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Claudine Gerard
Porc : la production mondiale reculerait de 8 % en 2020

Pour la deuxième année consécutive, la production de viande de porc à l’échelle mondiale est revue à la baisse. La FAO…

Viande ovine : la Nouvelle-Zélande de plus en plus dépendante de la Chine

Après avoir reculé de 13 % d’une année sur l’autre au mois d’avril, les exportations néozélandaises de viande ovine ont…

 © OECD/FAO (2020), “OECD-FAO ...
Porc : vers une hausse de la production chinoise à partir de 2021?

D’après le rapport sur les Perspectives agricoles mondiales en 2020-2029 publié par l’OCDE et la FAO, les prix mondiaux…

Allemagne : baisse annuelle de 2 % de la consommation de viande depuis 2000

Selon l’Ifip qui reprend des éléments de la presse allemande, la consommation de viande outre Rhin recule de 2 % par an…

La charcuterie représente 44 % des achats de viande des ménages

En 2018, selon les données d’Agreste, les produits privilégiant la praticité et la rapidité de préparation représentaient…

 © Claudine Gerard
Porc : des prix américains bas et attractifs

Aux États-Unis, les prix du porc ont atteint leur plus bas niveau la semaine dernière, à environ 61 % sous la moyenne…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio