Aller au contenu principal

Viande bovine : face à qui la France perd-elle des parts de marché en Italie ?

Les exportations françaises de viande bovine ont reculé vers l’Italie sur la première partie année alors que le pays importe davantage. C’est l’Espagne qui est le grand gagnant.

importations italiennes de viande bovine
Les importations italiennes de viande bovine ont progressé de 3,1 % en cumul sur les huits premiers mois de 2022
© gabriella clare marino

La France a envoyé plus de 39 300 tonnes équivalent carcasse (téc) de viande bovine en Italie sur les huit premiers mois de l’année, selon les données des Douanes rapportées par FranceAgriMer. C’est 5,8 % de moins que l’an dernier, même période. En cause, bien sûr, le manque d’offre française. Mais les besoins italiens, eux, étaient bien orientés en cumul sur huit mois, ce qui a conduit le pays à voir ses importations progresser de 3,1 %. La Pologne reste le premier fournisseur de nos voisins, avec plus de 45 700 téc, mais des volumes en retrait de 1,3 % sur un an. "Les importations de viande bovine se sont rétablies par rapport à 2021 (+5%), mais sont restées en recul de -8% /2019" peut-on lire dans la note de l'Idele.

Quels pays ont gagné des parts de marchés en viande bovine vers l’Italie ?

Parmi les pays qui ont vu leurs envois de viande bovine progresser vers l’Italie, L’Espagne est au premier rang (+31,6 %). Le pays a développé son engraissement mais face à la hausse des coûts de production a perdu certains de ses débouchés de l’autre côté de la Méditerranée et s’est recentrée vers l’UE. Elle propose notamment des animaux de plus petits gabarits, qui fournissent des portions plus petites et moins chères de nature à plaire aux consommateurs. L’Allemagne a aussi vu ses envois bondir de 23 % et l’Irlande les siens de 11,7 %. Les achats italiens de viande bovine brésilienne sont restés stables, le pays détient 9,2 % de parts de marchés, autant que l’Allemagne.

Baisse des importations italiennes en août

Contrecoup d’une baisse de la demande des ménages en conjoncture inflationniste, les importations italiennes de viande bovine ont reculé de 1,8 % au mois d’août. Le Brésil est le grand perdant avec une chute de 23,2 % de ses envois. Pologne (-7,9 %), et Pays-Bas (-5,9 %) souffrent aussi tandis que la France rebondit (+1,7 %), l’Espagne garde la croissance (+9,4 %) tout comme l’Irlande (+20,4 %).

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Grippe aviaire : ce que l'on sait des foyers dans les Côtes d’Armor
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans les Côtes d’Armor, à Saint-Connan fin janvier. Depuis, plusieurs autres foyers ont…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio