Aller au contenu principal

Une offre abondante en veaux laitiers

La hausse des naissances de petits veaux laitiers, couplée à une forte prudence des engraisseurs de veaux de boucherie, fait évoluer le marché.

Les prix du lait incitatifs poussent les éleveurs à produire davantage. Or, qui dit collecte laitière en hausse dit aussi vêlages abondants. Selon la BDNI (base de données nationale de l'identification) publiée par l'Institut de l'élevage, les naissances de petits veaux laitiers sur les cinq premiers mois de l'année ont dépassé de 4,4 % leur niveau de 2013, soit 41 000 têtes supplémentaires. Les naissances de veaux croisés ont augmenté de 1 % sur cette période (+2 000 têtes) tandis que celles de veaux allaitants ont reculé de 0,4 % (-7 000 têtes).

Baisse des importations

Face à l'afflux des naissances laitières, la demande de la filière veau de boucherie n'était pas au rendez-vous. Au début de l'année, les engraisseurs avaient limité leurs mises en place, anticipant une poursuite de la baisse de la consommation. Mais la demande a été encore plus mauvaise que prévu. Selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, en cumul du 30 décembre 2013 au 10 août 2014, les achats des ménages de viandes de veau ont reculé de 7,3 % par rapport à la même période de 2013. Les ateliers d'engraissement engorgés, les achats de veaux laitiers ont été limités. Face à cette situation, les flux européens ont été bouleversés. Selon l'Idele, au premier semestre, les exportations de veaux de moins de 80 kg ont dépassé de 40 % leur niveau de 2013 pour atteindre 50000 têtes, pour la plupart destinées au marché espagnol. Les importations ont, dans le même temps, continué de régresser pour atteindre moins de 20 000 têtes, soit 36 % de moins que l'an dernier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’industrie du jus de fruits sous tension

La crise de la Covid-19, qui a perturbé la cueillette et augmenté la consommation de certains jus de fruits riches en…

 © Pixabay
Nomination d'un délégué interministériel pour la filière sucre

Les betteraviers ont annoncé vendredi la nomination par le gouvernement d'un délégué interministériel de la filière …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio