Aller au contenu principal
Font Size

Lapin
Une demande et des disponibilités mesurées

Le cours du lapin se maintient à un haut niveau cette année. Si la demande ne cesse de reculer, l’offre plus contractée en 2019 permet de soutenir les prix sur le marché.

La France, le deuxième producteur européen de lapins d’élevage après l’Espagne, continue de voir sa consommation en berne depuis quelques années. La tendance se confirme en 2019, avec le repli des volumes d’achat des ménages pour une consommation à domicile de 4,7 % sur les 8 premiers mois alors que le tarif en rayon progressait de 3,2 % selon FranceAgriMer-Kantar. Le désintérêt des Français se ressent aussi bien pour le lapin entier que pour les morceaux, avec des volumes en recul de 7,9 % et 4,2 % respectivement. Seules les offres promotionnelles ont permis au demi-lapin d’afficher des volumes en hausse de 19,6 %. Pour autant, la cotation du lapin vif est de 5,1 % au-dessus de son niveau de l’an dernier sur les 40 premières semaines, grâce à une offre plus contractée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La volaille a la cote auprès des consommateurs chinois

Alors que le porc reste l’aliment de base des ménages chinois, la consommation de volaille continue d’augmenter…

 © Pascal Le Douarin
Poules de réforme : aucune évolution notable

Les jours se suivent et se ressemblent sur le marché des poules de réforme. Aucun grand changement de tendance n’a été…

 © CNPO
Œufs : la tendance se poursuit

Calibrés : La demande française en œufs calibrés tendait quelque peu à rebondir ce jeudi. La perspective…

Poulet : hausse de la consommation mais à un rythme plus modéré

Déjà en augmentation depuis une vingtaine d’années, la consommation apparente de viande de volaille en France progresse…

 © Réussir
Poulet : hausse de 1 % de la production mondiale

La production mondiale de poulet devrait augmenter de 1 % sur un an à environ 100 millions de tonnes en 2020, selon les…

 © CNPO
Œufs : la torpeur estivale reste de mise

Calibré : sous l’effet des vacances, la demande française demeurait calme, d’autant plus que la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio