Aller au contenu principal

A la veille de la fin des négociations commerciales
Stop à l’encadrement en volume des promos ! semonce la Feef

« Il y a urgence à agir » : à quelques heures de la fin du round des négociations commerciales 2020, la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef) demande dans un communiqué la suppression immédiate du dispositif expérimental d’encadrement en volume des promotions de 25% introduit par la loi Egalim. La fédération rappelle qu’un « très grand nombre de PME sont aujourd’hui impactées » par ce dispositif (voir aussi notre dossier). Et d’apporter le témoignage de certains de ses adhérents. « L’encadrement en volume des promotions a des conséquences très négatives pour les produits festifs, présents en magasin pour une période très courte. L’ensemble de la filière foie gras en souffre », affirme Arthur d’Espous, directeur général de Larnaudie. « Notre seul moyen pour accélérer la diffusion de nos produits dans les magasins est d’être présent dans les prospectus promotionnels. Aujourd’hui, avec le plafonnement à 25%, nous n’avons plus accès aux prospectus et donc aux consommateurs », s’alarme pour sa part Valérie Le Graët, directrice générale du groupe Le Graët. Un phénomène qui « va produire des effets pervers pour les agriculteurs », prévient la Feef, en plein salon de l’agriculture. « En tant que PME, nous nous approvisionnons essentiellement en circuits courts. Il est évident que si mes volumes régressent, automatiquement mes achats vont diminuer auprès des agriculteurs français », alerte Philippe Heimburger, président des pâtes Grand’Mère.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Incendie Valsoleil
Un incendie détruit le centre de conditionnement d'œufs de Valsoleil

Un important incendie a ravagé hier le centre de conditionnement d’œufs de la…

Jérôme Bonduelle, directeur Bonduelle prospective et développement.
Décès de Jérôme Bonduelle, directeur prospective et développement de Bonduelle

Jérôme Bonduelle, fils cadet de l'ex-président emblématique Bruno Bonduelle et un des dirigeants du groupe, a été…

Courtepaille
Courtepaille :  Naxicap Partners et Butler Industries notifient leurs offres

Le 26 août une porte-parole de Courtepaille annonçait le dépôt de…

Un supermarché allemand met en place un prix environnemental des aliments

Penny, filiale discount de Rewe, numéro deux allemand de la distribution alimentaire, a ouvert le 2 septembre à Berlin le…

Jean Clanchin, ex-dirigeant du groupe Triballat. © Triballat
Décès de Jean Clanchin, ex-dirigeant de Triballat

Jean Clanchin, ex-dirigeant du groupe Triballat et père d’Olivier Clanchin actuel dirigeant du groupe, est décédé…

De source syndicale, Bio c'Bon s'apprêterait à demander son placement en redressement judicaire. © DR
Cinq candidats sur les rangs à la reprise de Bio c’Bon

L'enseigne de distribution spécialisée Bio c'Bon, en difficulté financière, a reçu cinq marques d'intérêt pour son …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio