Aller au contenu principal

Soufflet risque la rupture à cause des grèves

Jean-Michel Soufflet, président du groupe Soufflet
© DR

Le groupe Soufflet a affirmé être impacté par les grèves menées par la SNCF lors d’une conférence de presse ce vendredi 10 janvier 2020. « Nous risquons d’avoir des ruptures d’approvisionnement du port de Rouen d’ici la deuxième quinzaine de janvier si la tendance se poursuit », a alerté Jean-Michel Soufflet, président du groupe. Seulement 50 % des trajets ferroviaires sont réalisés depuis le début des manifestations, causant de nombreux reports, ainsi qu’un recours à des camions. Cette alternative entraîne une augmentation du prix du transport des céréales, « qui se chiffre à 10 € la tonne sur 300 km en train, et à 15 € la tonne pour une distance équivalente en camion. La semaine dernière, 23 trains ont été annulés », illustre-t-il. Pour son exercice 2018-2019, Soufflet a réalisé un chiffre d’affaires de 4,866 milliards d’euros, en croissance de 9 % par rapport à l’an passé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Avril
DSM commercialisera le concentré de protéines de colza CanolaPro

En juillet dernier, Avril et Royal DSM ont finalisé un partenariat qui concrétise leur projet de lancer en France leur…

Le groupe Roullier acquiert le fabricant belge de pâtisseries Alysse Food

Acteur majeur de la pâtisserie industrielle en France, le groupe Roullier a annoncé dans un communiqué l’acquisition de…

 © Soufflet
Soufflet se renforce sur le segment bio

« Le Groupe Soufflet développe son activité bio dans les bassins de production dans lesquels il est déjà…

Mecatherm a présenté au salon IBIE à Las Vegas Mecaflex, un concept de ligne de production flexible. © Mecatherm
« Nous avons de plus en plus de demandes de lignes flexibles »
À côté des standards du secteur nécessitant des lignes à hautes capacités, les industriels de la boulangerie, viennoiserie et…
Didier Boudy, président de Mademoiselle Desserts. © DR
Mademoiselle Desserts investit 30 millions d’euros dans ses sites de production
Des travaux seront réalisés pour construire une nouvelle ligne de production à Tincques, et rénover certaines installations sur…
Maison Bécam s’implante à Nantes

Cécile et Nicolas Bécam, jusqu’ici à la tête de huit boulangeries à Angers et son agglomération, s’exportent hors du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio