Aller au contenu principal

[Sécheresse] Transport des animaux : Welfarm transmet ses recommandations au gouvernement

Welfarm lance une campagne « Chaud dedans » pour alerte le grand public et les acteurs institutionnels sur le transport des animaux en cas de fortes chaleurs. Elle vient de remettre des recommandations au gouvernement.

© Gutner

Avec sa campagne « Chaud dedans ! », Welfarm veut alerter le grand pubic et les acteurs institutionnels sur les conditions de transport des animaux en cas de fortes chaleurs.

Le 15 juillet, l’association a transmis ses recommandations au gouvernement concernant le transport des animaux en cas de fortes chaleurs. « L’ambition générale est de protéger les animaux des températures excessives et de les laisser exprimer les comportements qui leur permettent de régulier leur température corporelle », indique Welfarm dans un communiqué. Ses recommandations sont issues « de l’état actuel des connaissances scientifiques et de concertations avec des professionnels de l’élevage », précise l’association, qui les considère « réalistes et certaines applicables dès à présent ».

Avec le soutien de France Nature Environnement (FNE), Welfarm souhaite « changer en profondeur » les conditions d’élevage et de transport des animaux.

Ces principales revendications à moyen terme pour les transports sont : 

  • interdire les transports des animaux terrestres par plus de 30°C 
  • interdire les transports d’animaux par route de plus de 8 heures, quel que soit le lieu de destination final 
  • interdire les exportations d’animaux vivants à destination des pays tiers (hors Union européenne) 
  • à titre transitoire, s’assurer qu’un plan d’urgence, comprenant des mesures dédiées aux fortes chaleurs, accompagne systématiquement tous les transports d’animaux

A court terme, elle estime que les mesures suivantes doivent être mises en place systématiquement : vérifier la disponibilité en eau, réduire les densités de chargement, charger et décharger les animaux sans délai, éviter les trajets en milieu de journée et lors des pauses, brumiser les animaux (en particulier pour les porcs et éventuellement les bovins, caprins et ovins), adapter les heures d’abattage.

Par ailleurs, l’association a relancé TruckAlert, une application qui vise à signaler les bétaillères circulant durant les périodes de canicule.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Mis à jour : Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
Combien l’Europe a perdu de bovins et de porcs en un an ?
La décapitalisation du cheptel bovin et la forte tension en production de porc liée à l’envolée de l’aliment et aux contraintes…
Un cas de grippe aviaire dans la zone IGP Volaille du Maine, la situation jugée alarmante
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans un élevage situé dans la zone de Loué. Les scientifiques alertent sur une situation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio