Aller au contenu principal
Font Size

Se faire accompagner par des aides européennes


> Lorraine de Bouchony, cofondatrice et dirigeante de Welcomeurope.
Les petites et moyennes entreprises peuvent se financer sur les fonds européens si leurs orientations correspondent aux politiques développées. Mais frapper à la bonne porte ne suffit pas. Décryptage.

La présence de quelques PME est attendue dans les consortiums ”

«L es PME françaises n'ont pas la culture du conseil externe », constate Lorraine de Bouchony, directrice générale de la société de conseils Welcomeurope (fondée en 2000), spécialiste des fonds européens. Le montage d'un projet et la constitution de la candidature sont pourtant essentiels, considère-t-elle, que ce soit pour solliciter des fonds gérés par les États ou les Régions – Feamp (affaires maritimes et pêche), Fe-der (cohésion économique et sociale), Feader (développement rural) ou FSE (fonds social) – ou s'intégrer aux programmes cadres de la Commission européenne, comme Cosme (compétitivité des entreprises et PME) et Horizon 2020 (recherche et innovation). Si les relais nationaux ne manquent pas (conseils régionaux, réseaux consulaires, agences régionales pour l'innovation, Bpifrance, points de contacts nationaux…) pour informer, orienter, gérer ou financer, les consultants aident les porteurs ou partenaires de projets à se distinguer. C'est particulièrement le cas des projets collaboratifs internationaux dont les règles sont changeantes et subtiles. « La présence de quelques PME est attendue dans les consortiums », souligne la consultante. Un conseiller de l'Aritt Île-de-France-Centre tient le même langage. Cette agence régionale pour le transfert de technologie est un relais d'Enterprise Europe Network, réseau dédié aux petites entreprises dépendant de la Commission européenne. Elle alerte les entreprises sur les appels à projets européens dans le cadre d'Horizon 2020 et collabore avec des consultants de dimension européenne. Un cabinet va « aider l'entreprise à répondre au bon appel d'offres, vérifier si son projet est conforme à la stratégie de développement et si elle en a les capacités, chercher les pièces manquantes, trouver les partenaires… ». Mais cette assistance, avertit-il, ne remplacera pas les dispositions indispensables : « un savoir-faire spécifique ; parler l'anglais ; être dans une dynamique internationale ; savoir coopérer et aussi avoir assez de trésorerie pour pouvoir partager les risques avec d'autres ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-Luc Perrot, directeur de Valorial. © Valorial
« Viser à la définition de produits sains, bons et pas chers est un bon défi »

Les Marchés Hebdo : De votre place, observez-vous des signes d’un changement de…

 © DR
Tereos se redresse depuis juin

Le groupe sucrier Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021 du…

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

L’activité d’Elior quasiment divisée par deux d’avril à juin

Le groupe de restauration collective Elior a vu son chiffre d'affaires chuter de près de moitié au troisième trimestre de…

Foodtech : ce qui attire le capital

« Qui parle d’une crise dans le financement de startups de la foodtech ? », interroge DigitalFoodLab dans sa dernière…

Nouvelle chance d’accord de relance européen  

Les dirigeants européens poursuivent leurs discussions ce lundi après-midi à 16 heures dans l'espoir de trouver un accord…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio