Aller au contenu principal

Education à l’alimentation
[Salon de l’agriculture 2022] Le manifeste d’Open Agrifood dépasse les 1000 signatures

La manifeste d’Open Agrifood sur l’éducation à l’alimentation a été présenté au salon de l’agriculture 2022. Ses auteurs espèrent que les politiques s’empareront du sujet, alors que les Présidentielles approchent.

Emmanuel Vasseneix, PDG de LSDH et président d'Open Agrifood
© LSDH

L’association Open Agrifood a présenté le 3 mars 2022 au salon de l’agriculture son manifeste « Pour une éducation à l’alimentation » tout en se réjouissant d’avoir dépassé les 1000 signatures.

A l’approche des élections présidentielles, les auteurs comptent maintenant « sur les parlementaires pour proposer cette mesure d’éducation alimentaire pour les enfants et faire pression pour son déploiement », a déclaré Emmanuel Vasseneix, président d’Open Agrifood.

L'alimentation a sa place à l'école

Les auteurs du manifeste militent pour une heure de cours par semaine de la maternelle au collège, voire jusqu’en terminale dans la meilleure des situations.

J'espère que l'éducation nationale va enfin s'emparer de ce sujet

« La mise en place de cette formation n’est pas d’une complexité énorme, elle témoigne surtout d’une volonté politique. Cela peut aider à ce que les enfants et les adultes soient en meilleure santé et développent moins de maladies. La majeure partie des enseignants sont prêts à donner ces cours. J’espère que l’éducation nationale va enfin s’emparer de ce sujet », ajoute Emmanuel Vasseneix.

Le manifeste a reçu les signatures de l’Ania, Interbev, Intercéréales, le Cniel, U, Carrefour, Auchan, la FNSEA, etc. « L’alimentation est aussi importante que l’histoire géo ou les maths », a martelé Jean-Paul Torris, directeur général de Savencia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio