Aller au contenu principal

Le patronat discute avec le gouvernement
Restauration : vers une réouverture en trois étapes, encore sans calendrier

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration travaillent avec le ministère de l’économie à une réouverture en trois étapes des bars et restaurants. Ce redémarrage, encore sans calendrier, dépendra de la situation sanitaire, ont annoncé mardi les organisations patronales du secteur. Les ministres qu’elles ont rencontrés « ont proposé un plan de réouverture en trois phases » de quatre semaines chacune, « sans donner de dates précises. La reprise d’activité est soumise à deux indicateurs : le nombre de cas de contamination par jour et le nombre de personnes vaccinées », précise le communiqué commun de l’Umih, GNI, GNC et SNRCT. La première phase permettrait aux clients des restaurants d’hôtels de prendre leur petit-déjeuner dans la salle de restauration, tandis que la deuxième verrait les terrasses mais aussi les salles des cafés et restaurants, y compris ceux des hôtels, rouvrir à 50 % de leur capacité d’accueil. La troisième phase serait une « ouverture complète des établissements, sans jauge, dans le respect du protocole sanitaire renforcé ». Les organisations ont été reçues par Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du tourisme et Laurent Pertraszewski, secrétaire d’État auprès de la ministre du travail dans le cadre d’une concertation lancée par le Premier ministre le 5 mars. Le patronat du secteur aimerait qu’en phase 1, les restaurants d’hôtels puissent aussi accueillir leurs clients pour le dîner et que cafés et restaurants puissent ouvrir leur terrasse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Bilan du marché du porc en 2020

En 2020, le marché du porc en France a été marqué par la…

Dominique Verneau, directeur de la production laitière des Laiteries H. Triballat. © C. Pruilh - Réussir
Rians veut revaloriser le prix du lait
Le fabricant de produits laitiers veut renforcer la durabilité de son modèle, tant sur l’amont agricole que sur la partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio