Aller au contenu principal

Céréales
Recul financier et meilleur climat font baisser les cours

L’offre mondiale et les perspectives pour 2018 pèsent sur les cours et sur l’activité du marché physique français. La semaine passée, les crues ont gêné les échanges, en particulier sur la Seine.

Période du 30 janvier au 6 février. Après avoir repris quelques couleurs la semaine dernière avec une dégradation de l’état des cultures de blé aux États-Unis, les prix observent de nouveau un retrait cette semaine. La fermeté de l’euro face au dollar et surtout les bonnes conditions climatiques en Europe et l’amélioration en Amérique du Sud ont pesé sur les cotations de blé tendre et d’orge fourragère français. La chute des indices boursiers et la hausse du dollar américain, intervenues lundi 5 février, ont entraîné à la baisse les cours des céréales sur le marché de Chicago. Les cours européens ont suivi le même mouvement même si la baisse de l’euro a quelque peu compensé le recul. À ces éléments sont venues s’ajouter des prévisions d’amélioration climatique pour les cultures de blé en Argentine et au Brésil.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
Viande : seulement 2 % des Français n’en mangent pas
Afin de mieux suivre les évolutions des nouveaux régimes alimentaires excluant plus ou moins la viande, FranceAgriMer se dote d’…
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio