Aller au contenu principal

Quel nouveau statut pour Bio Conquête ?

Le groupe qui investit dans des fermes ou des sites agroalimentaires afin de les aider à produire mieux et plus responsable est devenu une entreprise à mission début décembre. «S’engager dans une démarche de société à mission conforte notre rôle de leader responsable dans notre secteur », précise Nicolas Mosser, président de Bio Conquête.

Les objectifs bio et durables de l'entreprise sont désormais inscrits dans ses statuts.
En choisissant le statut de société à mission, Bio Conquête veut continuer de promouvoir la qualité de ses produits comme ceux de Ducs de Gascogne, entreprise rachetée en 2018.
© Bio Conquête

Le 5 décembre 2023, c’est par un communiqué que Bio Conquête a annoncé son adoption du statut de société à mission. L’entreprise qui regroupe huit sites de production en France et emploie 250 personnes, accompagne et investit dans des fermes agricoles et des PME alimentaires désireuses de produire plus bio et plus responsable

Lire aussi : Agri-Éthique devient société à mission pour ses 10 ans

Une pionnière dans son secteur

L’entreprise va réaliser 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023 et se présente comme « la première de son secteur à entamer la démarche de société à mission ». Comme pour les 1500 entreprises françaises qui ont choisi ce statut, Bio Conquête a défini une raison d’être et des objectifs sociaux et environnementaux qui sont désormais écrits dans ses statuts. Un comité de mission, composé de salariés du groupe et d’intervenants externes vérifiera l’avancement du projet.

Lire aussi : Epicerie fine : Ducs de Gascogne dans le giron de Bio Conquête

Graver les bonnes pratiques du groupe dans le marbre 

« Bio Conquête s’est fixé comme objectifs  de développer une agriculture et une industrie agroalimentaire durables en préservant l’environnement et les écosystèmes, d’avoir un ancrage territorial fort et de valoriser l’excellence des produits ce chacune de ses filiales. » Un programme ambitieux qui impliquera pour les équipes de mettre en place une politique d’achats durables,  de favoriser les bonnes pratiques agricoles et industrielles ou encore de limiter la consommation d’emballages, d’eau et d’énergie.

En choisissant le statut de société à mission extrêmement contraignant, Bio Conquête a décidé de graver sa raison d’être dans le marbre. Sans oublier que, « la confiance des parties prenantes (fournisseurs, clients, banques et investisseurs…) s’en trouve renforcée ». 

Lire aussi : Crise du bio : 46 députés demandent une nouvelle aide d’urgence

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio