Aller au contenu principal

Produits laitiers : pourquoi les Allemands en consomment de moins en moins

En 2023, la consommation de lait, beurre et fromage, a fortement baissé en Allemagne.

plateau de fromages
Les Allemands ont consommé moins de fromage en 2023 qu'en 2022
© Farhad Ibrahimzade

Un Allemand a consommé moins de 46 kg de lait de consommation en 2023, un plus bas jamais atteint, et une baisse annuelle de 1 %, selon les chiffres préliminaires du Bundesinformationszentrum Landwirtschaft (BZL). Les fabrications ont baissé de la même ampleur.

Lire aussi : En Allemagne, une collecte de lait en retrait malgré un prix ferme

Baisse de la consommation de fromage et beurre en Allemagne

La consommation de fromage par habitant a atteint seulement 23,8 kg, soit 816 grammes de moins que l’année précédente. Si la production de fromage a augmenté (2,66 millions de tonnes contre 2,62 millions en 2022), les exportations ont été encore plus dynamiques (+6,6 %), à 1,41 million de tonnes, un record historique. 

Du côté du beurre, le BZL rapporte une légère hausse de la production (+1,8 %) après la chute enregistrée en 2022 (-4 %) et la baisse de 10 % des importations. Comme les exportations ont bondi de 4,2 %, le disponible pour la consommation s’est replié, avec 5,56 kg/habitant, soit une baisse de 1,4 %.

Lire aussi : Agriculture allemande : le cheptel bovin encore en baisse

L’inflation et les alternatives végétales plombent la demande en produits laitiers

Pour l’organisme allemand, la baisse de la consommation de produits laitiers en Allemagne s’explique par les prix élevés pour le consommateur, et l’essor des alternatives végétales. Un phénomène sociétal outre-Rhin où la chaîne de supermarché Rewe vient d’ailleurs d’annoncer l'ouverture d’un magasin 100 % vegan à Berlin avec 2 700 références. Près de la moitié des Allemands ont déjà acheté des alternatives végétales, et plus de 27 % d’entre eux remplacent plusieurs fois par semaine les produits d’origine animale par des alternatives végétales*.

*sondage GFK pour Rewe auprès de 1000 Allemands, réalisé à l’automne dernier

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

commercialisation de carcasses d'agneau Halal origine Royaume-Uni
RN, Nouveau Front populaire : que disent-ils sur l'abattage rituel

Le RN ne cache pas sa volonté d’interdire les produits halal et casher tandis qu’à gauche, il est évoqué des discussions avec…

graines de soja
Alimentation animale : pourquoi les prix du soja pourraient flamber fin 2024

Si le règlement européen sur la non déforestation importée (RDUE) est clair quant à ses objectifs, le manque de précision sur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio