Aller au contenu principal

Produits de la mer : une demande plutôt morose

 © Sandrine Pinson
© Sandrine Pinson

Sur les 11 premiers mois de 2019, les achats de produits aquatiques frais pour la consommation à domicile ont reculé de 0,7 % en volume mais ont progressé de 2,7 % en valeur, portés par un prix moyen en hausse de 3 %. Les volumes de poisson et des coquillages régressent de 0,2 % et de 4 % respectivement. Si les achats en églefin (+25 %), bar (+17 %), raie (+16 %) et thon (+9 %) progressent, ceux en cabillaud (-9 %), sardine (-10 %), dorade (-11 %) et baudroie (-15 %) reculent. En parallèle, le prix moyen des principales espèces se renchérit. En coquillages, les coquilles Saint-Jacques entières et les noix de St-Jacques bénéficient d’une attractivité liée à la dépréciation de leur prix moyen (- 5,5 % et - 3 %). Les volumes ont progressé de 6 % et 17 % respectivement. Les volumes en crustacés ont été aussi tirés à la hausse (+ 2 %) par un engouement des ménages pour les langoustines (+ 20 %) suite à une baisse de son prix moyen (- 5 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Fablegros de Pixabay
Les halles à marée grippées par la pandémie

La situation sanitaire a eu de forts impacts sur les criées françaises. En effet, sur les huit premiers mois de l’année,…

 © Normandie Fraicheur Mer
Coquille St Jacques : ouverture de la campagne 

Comme chaque année, le 1er octobre signe le retour des coquilles St Jacques fraîches sur les étals. La pêche a…

 © Pixabay
Crevettes : le marché toujours secoué par la crise sanitaire

La crise sanitaire a conduit à l’effondrement des besoins en crevette du secteur de la restauration au niveau mondial.…

 © JINHA KWON de ...
Anchois du Pérou : une offre assez large cette année

Les mesures de distanciation sociale ont parfois compliqué le travail sur les bateaux de pêche, néanmoins le Pérou…

Rayon poissonnerie
La marée fraîche souffre de nouveau de la Covid

Le couvre-feu, la baisse de fréquentation des restaurants, l’arrêt des salons et de l’activité traiteur afférente, tous…

Meralliance s’agrandit à Quimper

L’usine Meralliance de Quimper (350 salariés) vient de s’agrandir, indique la presse régionale. Les travaux, qui avaient…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio