Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Problèmes d’exécution pour les exportateurs

© Reussir Archives

Le marché de Chicago a salué, en début de semaine, par une hausse l’accord conclu (mais non encore signé) entre les gouvernements américains et chinois portant sur un engagement d’achat par la Chine de produits agricoles américains, de 40 à 50 milliards de dollars, en 2020. Le bon niveau des exportations US la semaine dernière a consolidé la tendance haussière et l’augmentation des taxes à l’export en Argentine, qui risque encore d’être augmentée, pénalisant la compétitivité de cette origine. Le marché européen s’est stabilisé, sauf pour le colza tiré par le soja et le palme. Dans l’hexagone, les cours du blé sont tendus avec des primes sur février-mars de 3 €, rendu Rouen, la demande pour l’export demeurant importante. Mais de graves problèmes d’exécution se posent aux exportateurs en raison des grèves dans les ports empêchant l’accès aux installations et les chargements. L’orge, en revanche, ne passe plus à l’export compte tenu de la hausse de l’euro et s’affiche en baisse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours des principales céréales
L’épidémie de coronavirus fait chuter les cours du blé tendre
Le blé tendre français cumule les éléments baissiers – recul des bourses mondiales et chute des cours du pétrole, sur fond d’…
L’essor de Covid-19 entraîne un nouveau recul des cours
Dans un contexte de crainte de récession de l’économie touchée par le coronavirus, le blé tendre limite les pertes pour le moment…
 © Jean Nantueil
Chicago : repli en panique autour du coronavirus

Le marché agricole a suivi la même tendance qu’à Wall Street, lourdement lesté par l’incertitude ambiante face au…

Evolution des cours du colza
Hausse des cours du colza, dans le sillage du soja
La Chine a de nouveau commandé du soja en provenance des États-Unis, et des restrictions logistiques sont observées dans les…
Evolution des cours des principales céréales
Les grains français parviennent à maintenir leurs cours
Alors que les conséquences de la pandémie de Covid-19 perturbent les échanges, les prix des céréales françaises restent tenus à l…
Chicago : le blé au plus haut

Le cours du blé coté à Chicago a atteint mercredi son plus haut depuis fin janvier alors que la demande nationale et…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio