Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Primel Gastronomie épaule Saveurs Cristal


> Gurvan Falc'hun, DG de Primel Gastronomie, inaugurait en décembre dernier le futur site de Saveurs Cristal, en présence de son directeur William Windys.
Le directeur général de Primel Gastronomie explique comment la filiale du groupe Sill va faire bénéficier le petit traiteur haut de gamme de son volume d'achat, de son système informatique et d'autres synergies à venir.

Rationnaliser les achats est un motif majeur du rapprochement, fin 2013 entre Primel Gastronomie, filiale plats cuisinés et produits traiteurs du groupe Sill, et Saveurs Cristal, fabricant de pièces de cocktails surgelées haut de gamme, vendant pour 2,5 millions d'euros de mini-bouchées aux professionnels. William Windys, directeur de Saveur Cristal, s'occupe lui-même de recher-cher ses « produits nobles », en liaison avec sa R&D : homard, noix de Saint-Jacques, viandes des Grisons, têtes de moine AOC… Il lorgne les possibilités de massification avec les sociétés du groupe Sill. Sa société de l'ouest de la région parisienne et le Finistérien Primel Gastronomie ont un bon nombre de fournisseurs communs. Cependant, William Windys validera systématiquement les choix.

Contrats informatisés

L'avantage pour lui est aussi pratique : ses contrats de matières premières seront gérés sur le module achats de l'ERP (progiciel de gestion) du groupe. Les données du traiteur sont intégrées dans le système informatique de son actionnaire majoritaire avec l'aide de son prestataire Vif. Le système se complexifie, quand il y a par exemple deux saisons de pêche. Primel Gastronomie a quatre acheteurs, ayant une longue expérience de leurs marchés et deux approvisionneurs travaillant avec le service supply chain. La gestion informatique n'empêche pas les acheteurs de bouger. « Ils sont déjà beaucoup sur le terrain et quatre ou cinq fois par an à l'étranger », signale leur directeur général, Gurvan Falc'hun. Le patron de Primel confie qu'il aimerait les voir, s'il pouvait étoffer son équipe, aller encore davantage au « sourcing ». D'autant plus que Primel, depuis cette année, achète davantage ses viandes localement ou en France (et systématise les tests ADN). Gurvan Falc'hun s'inquiète du regroupement des fournisseurs, de la réduction de leur nombre. Pour rééquilibrer le rapport de forces, la société « réfléchit à intégrer de la valeur ajoutée », dit-il, précisant : « au lieu d'acheter de la matière première semi-élaborée, plutôt faire chez nous ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les denrées de la régie agricole sont en partie surgelées dans l'unité de transformation de la ville.
[Coronavirus] Comment la ville de Mouans-Sartoux s’adapte

Souvent citée en exemple pour son organisation en matière de restauration collective bio, la petite ville de Mouans-…

Les chaînes et groupes de restauration génèrent 36 % du chiffre d’affaires de la RHD. © Patrick Cronenberger
Une tendance structurelle à la hausse, en dehors du Covid-19
En croissance continue ces dernières années, le marché de la consommation hors domicile a récemment vu de nouveaux acteurs se…
Christophe Hardy, dirigeant de Cheville 35 et SocoDN. © DR
Cheville 35 : « ce jeudi matin, les ventes se sont fortement ralenties »
Grossiste en viandes, Christophe Hardy a perdu une partie de son activité. Il continue de fournir les détaillants grâce à une…
Les achats de produits responsables

D’après le Baromètre de la transition alimentaire 2019, sondage Opinion Way réalisé pour Max Hevelaar France, le secteur…

119 millions de dollars pour aider Cuba face au changement climatique

Le Comité de direction du Fonds vert pour le climat a approuvé hier le financement à hauteur de 119 millions de dollars d…

Philippe Villevalois, directeur de l'Ifria Centre-Val de Loire. © DR
Ifria Centre

Philippe Villevalois, délégué général de l’association régionale des entreprises agroalimentaires du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio