Aller au contenu principal

Cotation
Poule pondeuse : incertitude liée à la grippe aviaire

Cotation poule pondeuse :  du 04/04/2021 au 15/04/2022 

© Pascal Le Douarin

Pas de changement de tendance sur le marché de la poule pondeuse. Les disponibilités nationales sont restées mesurées, dans un contexte d’influenza aviaire. Certains outils ont peiné à trouver de la marchandise, alors que d’autres, travaillant avec des fournisseurs présents dans des régions épargnées de l’épizootie, arrivaient à se couvrir. Les lots de réformes ont été retardés voire annulés dans certains cas. A la veille du férié de Pâques, l’activité été jugée calme pour les uns, régulière pour les autres. En parallèle, la demande sur le marché intérieur tendait à ralentir en frais, en raison du retour des températures plus printanières. En revanche, l’inflation sur le marché de la volaille a poussé les industriels à utiliser des matières premières moins onéreuses comme la poule. Par ailleurs, les exportations vers le continent africain demeuraient soutenues, bien que certains opérateurs restaient vigilants quant à l’évolution de l’influenza aviaire dans leur département. Une situation qui pourrait stopper les envois vers certains pays tiers. 

 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio