Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Porc : une hausse qui se confirme

 © Claudine Gerard
© Claudine Gerard

Le cours du porc breton progresse de 0,6 centime ce lundi selon le MPB. Si l’activité d’abattage recule de plus de 8 000 porcs sur la zone Uniporc Ouest, le poids moyen, estimé à environ 96,31 kg, s’effrite également. Dans un contexte d’offre en repli partout en Europe, les niveaux des principales cotations poursuivent leur tendance haussière. En revanche en France, tout comme en Allemagne et en Espagne, le marché de la viande demeure dans la torpeur ; l’export subissant toujours le ralentissement du commerce vers la Chine. Pour autant, les besoins chinois demeurent très élevés car le déficit de porcs vivants est énorme. Les abattoirs recherchent avidement des porcs dans un mouvement d’anticipation du retour du commerce avec la Chine, ceci sur de hauts volumes. En attendant, les entreprises européennes ont recours à la congélation. La Chine prévoit d’ailleurs de supprimer les tarifs douaniers supplémentaires sur le porc américain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Viande bovine : les envois polonais menacés

Alors que les cours se sont légèrement redressés ailleurs en Europe, les prix des vaches polonaises ont très peu évolué…

Evolution du prix moyen du porc en France
Les effets du coronavirus sur le marché du porc
Le cours du porc en France progresse, malgré l’exportation minée par le coronavirus. Les opérateurs anticipent l’éventuel appel d…
Viande bovine : le solde du commerce extérieur se creuse

Sur l’année 2019, le déficit du commerce extérieur de viande bovine recule de plus de 18 000 téc par rapport à 2018…

 © INRADIST
Charcuterie : envolée des ventes en GMS en mars

« Après un mois de février décevant, le porc, viande économique, a enregistré de belles performances avec des…

 © Nathalie Cayla
Bovins : prix sous pression en Nouvelle-Zélande

L’industrie du bœuf néo-zélandais connaît un début d’année 2020 compliqué avec des cours qui enregistrent une baisse…

Environ 459 000 tonnes destinées aux pays tiers seraient redirigées vers les pays de l’Union européenne. © Vyashini Chokupermal
Et si la peste porcine africaine se propageait en Allemagne ?
Un vent d’incertitude pèse sur le marché du porc en Europe. La propagation de la peste porcine africaine demeure un facteur de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio