Aller au contenu principal

Porc : le tassement se poursuit

 © Claudine Gerard
© Claudine Gerard

Le cours du porc breton poursuit sa baisse (-2,2 centimes ce jeudi), se retrouvant 6,7 % sous son niveau de l’an dernier même date. Mais cette semaine, pour la première fois depuis de nombreuses séances, les abattoirs se sont positionnés majoritairement pour la reconduction du cours avec toutefois une forte amplitude des enchères de 5,3 centimes. Avec peu de besoins en cette période chargée en fériés, plus de 3 300 porcs ont été laissés sans enchères mais pourront être enlevés plus tard. « Hier, en Allemagne, le cours a été reconduit selon une volonté commune de tous les acteurs de la filière de stopper la chute du prix et de stabiliser la situation. Il n’en sera pas de même sur la plupart des autres places car les difficultés s’accumulent au fil des semaines avec des offres en hausse et une demande en viande de porc toujours sans ressort », rajoute le MPB.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Réussir
Porc : le déclin de la production allemande s’accélère

Les abattages de porcs allemands ont reculé de 2,65 % en cumul des neuf premiers mois de l’année selon l’organisme…

 © VP
Hausse des abattages de vaches en 2020

Les abattages de vaches auraient augmenté en 2020, si l’on en croit les données Normabev communiquées par Interbev. Une…

 © florcos de Pixabay
Un peu moins de bœuf argentin en 2021

La production de bœuf en Argentine devrait atteindre 3,1 millions de tonnes équivalent carcasse (téc) en 2021, selon les…

La fin d’année 2020 et la nouvelle année 2021 seront une période d’ajustement pour le porc bio. © Dominique Poilvert
Porc bio : 2021, année d’ajustement pour le marché français
Le marché du porc bio se trouve actuellement dans une phase d’ajustement avec une surproduction et le basculement de la demande…
 © RitaE de Pixabay
Viande bovine : moins de 10 kg par Européen en 2030

À 10,6 kg par habitant en 2020, la consommation de viande bovine en Europe pourrait n’atteindre que 9,7 kg en 2030,…

 © Les Marchés
Porc : le cours français se redresse pour la première fois depuis septembre

À la veille de la semaine de Noël, et avec une activité d’abattage qui sera réduite à trois ou quatre jours selon les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio